Divers

Poème : pour le meilleur… et pour le pire.

Résultat de recherche d'images pour "amour de Dieu"

Tant de fois j’ai clamé ta voie,
Mais tes créatures me plongent dans le désarroi.
Si souvent j’ai prôné tes arguments,
Mais le vent est le seul aliment de celui qui ment.

J’ai donc décidé de partir,
De m’éloigner loin de tous ces soupirs.
Mais ce fut de pire en pire,
Et ma satire m’obligea à revenir. Continuer la lecture

Dans le dernier article, nous nous sommes arrêtés sur le verset 2:143. Nous allons ici nous attarder sur le début de ce verset et aborder une notion importante qui nous aidera peut-être aussi à y voir plus clair au sujet des rites et des divisions que ce sujet peut parfois causer.

Nous avions déjà abordé le sujet de la division lors d’un précédent article mais j’aimerai y revenir un peu et nous verrons ensuite pourquoi… Voyons avant tout le début de ce verset 2:143 :

{Coran 2:143}. Nous avons fait de vous une communauté impartiale,(…)

En voilà donc une chose intéressante!

Dieu définit la communauté Musulmane comme devant être « impartiale », ce qui va de paire avec les nombreux versets qui condamnent la division. 

Parmi tous les groupes de croyants existants aujourd’hui, quel est donc le groupe/parti que nous devons soutenir ? Continuer la lecture

E-Sabiqoune Sabiquoune : L’élite de l’élite (56 :10)

Nous avons vu, il y a quinze jours, que les gens de l’écriture sainte « Ahlou-l-kitab » (ce qui inclut les soi-disant « musulmans ») ont toujours été contestataires…. Rares sont ceux qui se sont soumis aux ordres de Dieu dès qu’il donna un ordre !… Comme lors du péché originel, dès que Dieu a le dos tourné (et que nous pensons qu’Il n’est pas présent, (alors qu’en fait Il a toujours été là même lorsqu’Il est éloigné physiquement, 7:7, 90:7 et 96:14…), … dès que l’on sent Dieu un peu éloigné, nous désobéissons et succombons au moindre chuchotement du Diable et de certains de ses apôtres parmi les Djinns !

Et nous avions commencé, il y a quinze jours, à analyser les conditions à réunir pour qu’une prière soit exaucée, afin de s’approcher au mieux de la meilleure manière de prier…. À travers l’épisode de la vache, nous avions vu le comportement dévoilé par Dieu de ceux que l’on peut qualifier de « sceptiques » . Dieu nous mets alors en garde dans le Coran concernant le « doute » ! (voir versets 2 :23, 2 :147, 3 :7, 3 :60, 4 :147, 6 :2, 6 :114, 7 :2, 8 :49, 9 :45, 10 :104, etc… etc… ) Une fois que l’on a demandé des preuves et qu’on les a eues… alors le doute n’est plus permis ! Faute de quoi nous glisserions peu à peu à nouveau dans l’Hypocrisie. Continuer la lecture

La chute graduelle, l’éloignement de Dieu.

Après l’analyse sur notre « moi », analysons un peu l’épisode du péché originel, tel qu’il est relaté dans la sourate 7 du Coran (entre autres), et qui nous concerne tous.

Tout d’abord, sachez que ce qui va suivre n’est autre que l’interprétation de la succession d’événements telles que je la comprends … Cette interprétation reste discutable, mais avant de la remettre en question, je vous invite à bien l’étudier ainsi que les divers passages ça et-là dans le Coran qui traitent de tous ces sujets.

Au début de la sourate 7, on nous rappelle l’importance de nourrir son âme afin qu’elle atteigne le poids nécessaire !… L’incrédulité et le péché font maigrir l’âme, alors que la foi et la bonne action la développent. Continuer la lecture

« Abrogation » ou « abomination » ?

Nous allons aborder Si Dieu veut, un des concepts les plus absurdes qu’il m’ai été donné de rencontrer et auquel je n’ai jamais réussi à adhérer … même à l’époque ou j’ai été parmi les sunnites. Il s’agit du concept d’abrogation des versets…

Mais pour comprendre je vous invite à d’abord vous salir un peu le cerveau par la lecture d’un extrait pris sur le web… lisez bien :

… il serait intéressant de rappeler les principaux cas de figure du  » Naskh  » (abrogation) qui existent.

1. Certaines fois, le verset a été complètement abrogé, c’est à dire aussi bien sa lecture que l’ordre qu’il renferme ont été fait  » Mansoukh « . Aïcha (radhia allâhou anha) rapporte dans un Hadith qu’il existait à l’origine un verset du Qour’aane qui statuait que si un enfant avait bu 10 gorgées de lait d’une nourrice, à ce moment seulement cette dernière devenait sa mère de lait, et les liens de mariage devenaient interdits. Par la suite, ce verset a été retiré du Qour’aane et l’ordre qu’il contenait a aussi été abrogé, pour être ramené à une seule gorgée (selon les savants de l’école hanafite).

2. D’autres fois, c’est seulement la lecture du verset qui a été abrogée, c’est à dire que le verset a été retiré du Qour’aane, mais l’ordre qu’il contenait a été conservé et est encore en application. Exemple de ce genre de verset: Oumar (radhia allâhou anhou) nous apprend dans un Hadith qu’il existait au sein du Qour’aane un verset qui mentionnait la peine de la lapidation pour ceux qui commettent l’adultère alors qu’ils sont mariés. ( » ach chaykhou wac chaykhatou idhâ zanayâ fardjimouhoumâ albattata nakâlamminallâh wa rasoulih « .) Puis il a été retiré du Qour’aane mais l’ordre qu’il contenait a été conservé.

3. D’autres fois encore, c’est l’ordre contenu dans le verset qui a été abrogé, tandis que le verset lui-même a été conservé dans le texte coranique. Exemple de ce genre de verset:
 » Ô vous qui avez cru ! Quand vous avez un entretien confidentiel avec le Messager, faites précéder d’une aumône votre entretien : cela est meilleur pour vous et plus pur. Mais si vous n’en trouvez pas les moyens alors Allah est Pardonneur et très Miséricordieux ! » ( Verset 12 – Sourate 58).
Ce verset a été abrogé par le suivant :
 » Appréhendez-vous de faire précéder d’aumônes votre entretien ? Mais, si vous ne l’avez pas fait et qu’Allah a accueilli votre repentir, alors accomplissez la Salat, acquittez la Zakat, et obéissez à Allah et à Son messager. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.  » (Verset 13 – Sourate 58).

Voici donc un résumé de ce que les savants musulmans ont écrit sur la question. (Références: « Al itqân fi ouloûmil Qour’aane », « Ouloûm-oul-Qour’aane », « At tafsîr oul Mounîr » et « At Tafsîroul Kabîr », entre autres.)

Continuer la lecture