Philosophie

Dans le verset 2:2, au tout début du Coran Dieu parle de « El-Grayb » , notion complexe qui fait de manière générale référence à ce qui est «  mystérieux », que même les Djinns ne connaissent pas (34:14).

Notion qui parfois mène à la confusion notamment lorsqu’on la rapproche du verset 17:36.

{Coran 2:3} qui croient en l’invisible, observent les Prières de Contact (Salat), et de nos provisions à leur égard, ils donnent en charité.

{Coran 17:36} Vous ne devrez pas accepter d’informations à moins que vous ne les ayez vérifiées par vous-mêmes. Je vous ai donné l’ouie, la vue, et le cerveau, et vous êtes responsables de les utiliser.

Nous allons ici voir qu’El Grayb, c’est tout simplement sa science divine, son domaine privé, dans lequel Il invite qui Il veut, et que l’on ne peut explorer qu’avec son autorisation et son agrément ; et certainement pas de notre propre chef.

Il s’agit donc d’un domaine qui de toute manière est, par définition, invérifiable par « soi-même » et qui nécessite l’intervention divine pour être expérimenté et vérifié.

Et afin que l’on comprenne mieux cette notion et que l’on dissipe quelques erreurs de compréhension Continuer la lecture

Dans le précédent article au sujet des divisions, nous avons abordé le sujet des rites avec comme exemple celui de la « Salat » (Prière de connexion ou communion). Tachons ici d’aller plus loin.

L’Inclinaison, « Roukou3 » en arabe, signifie s’incliner, se courber,  s’humilier, baisser la tête.

La prosternation, « Soujoud » en arabe, signifie être humble, se soumettre,  adorer, prosterner / se pencher vers le sol, baisser la tête, pour saluer / honorer / agrandir, pour rendre hommage.

De ce terme « soujoud » est tiré le mot mosquée, qui se dit « masjid » en arabe et qui signifie « lieux où l’on soujoud » (Lieu où l’on se prosterne). Continuer la lecture

Les sept péchés capitaux.

{Coran 2:1 à 5}  A. L. M. Cette écriture sainte est infaillible ; une source pour les justes ; qui croient en l’invisible, observent les Prières de Contact (Salat), et de nos provisions à leur égard, ils donnent en charité. Et ils croient en ce qui t’a été révélé, et en ce qui a été révélé avant toi, et en ce qui concerne l’Au-delà, ils sont absolument certains. Ce sont ceux qui sont guidés par leur Seigneur ; ce sont les vainqueurs.

{Coran 2:41} Vous devrez croire dans ce que J’ai révélé en ceci, confirmant ce que vous avez ; ne soyez pas les premiers à le rejeter. N’échangez pas Mes révélations pour un prix de peu de valeur, et observez-Moi.

Dieu nous demande clairement de croire et nous invite à nous intéresser aux écritures saintes précédentes en les étudiant à la lumière du Coran, qui effacera toutes les innovations qui s’y sont glissées.

Bien que le concept des 7 péchés capitaux n’est pas à proprement parler biblique mais plutôt théorique, nous allons regarder ces péchés de plus près et tenter de voir ce que le Coran nous en dis.

Tout d’abord, il faut savoir que les catholiques ne considèrent pas ces 7 péchés comme étant les plus graves. En fait, selon ce concept, ce serait des péchés génériques qui sont la source de tous les autres péchés. Continuer la lecture

L’Effet Papillon

L’Expression « Fayounabiyoukoum bima kountoum ta’maloune » qui veut dire : « puis Il vous informera de tout ce que vous aviez fait » apparaît de nombreuse fois dans le Coran : 5 :14, 5:105, 6:60, 6:159, 9:94, 9:105, 10:23, 29:8, 31:15, 31:23, 39:7, 41:50, 58:7, 62:8.

Nous sommes à même de nous demander : Mais pourquoi Dieu devrait nous informer d’une chose que nous avons faite ?

Il semble en effet étrange qu’il y ait besoin de nous informer d’une chose que nous devrions déjà savoir, puisque c’est nous qui l’avons faite!

De toute évidence, Dieu souligne par là notre inconscience dans la majeure partie de nos actes. Prenons tout de même le temps d’analyser cela à la lumière du Coran, ce pourrait être instructif. De plus, si cette phrase est ainsi répétée autant de fois ce n’est certainement pas pour rien.

Premièrement, notons que l’homme est de nature à oublier, et que Dieu a formater notre mémoire avant de nous mettre au monde, au point que l’on ne se souvient pas notre vie passée. Continuer la lecture

La théorie des Formes

Nous avons vu précédemment qu’il y avait interaction entre notre volonté et celle de Dieu. Et aussi qu’il y avait interaction entre nos actes et le programme/système préétabli par Dieu !

Parmi ces règles, nous avons, dans d’autres articles appris qu’il était possible de garder un contact permanent avec Dieu par le biais des prières de contact quotidiennes correctement formulées ! Celles-ci agissent comme une combinaisons pour entrer en relation avec Dieu et déclencher l’interaction. Une fois de plus à l’air de l’électronique où tout est télécommandé à distance, cette interaction ne devrait rien avoir de surprenant et être plus facile à concevoir pour nous que pour les générations précédentes !

Toutes ces relations entre le monde sensible et l’invisible, dès qu’elles échappent au explications de notre science physique, constitue le domaine que nous appelons « Métaphysique ».
Et parmi les grand Métaphysiciens que ce monde ai porté, il en est un extrêmement intéressant et dont beaucoup des théories se sont retrouvée confirmée plus tard par le saint Coran ! Il s’agit de « Platon ».
Je vous invite au passage à lire son dialogue intitulé « allégorie de la caverne » il va en surprendre plus d’un ! Continuer la lecture

Conseil lecture :