Islam

Etymo … logique !

Au précédent article nous avons vu que le mot « Al-Nass » Étymologiquement voulait dire « celui qui oubli » ou « celui qui a oublié ». Aujourd’hui nous allons inch’Allah étudier le sens de quelques mots courants dans le Coran par une approche Étymologique, autrement dit l’analyse de la racine dont les mots découlent. Et vous verrez que cette méthode apporte un léger plus dans la compréhension globale des choses, et peu s’avérer fort intéressant dans l’étude de certaines notions religieuses.

Le but n’est pas d’apprendre l’arabe ainsi, mais de nous sensibiliser à cette approche différentes des mots coraniques.


Le Mécréant : Se Dit  « Koufar » en arabe, sa racine vient de « Kafara » qui évoque entre autres la notion « d’éloignement », ou de « rejeter au loin »… Ainsi le mécréant c’est celui qui s’éloigne de Dieu, ou qui rejette au loin ses enseignements, jusqu’à ne plus les voir (ce qui amène à un autre seens de la racine qui est « couvrir »). Ce que nous traduisons généralement en Français par « mécréant ». Nous retrouvons ce mot et cette notion dans le verset 3 :193 par exemple :
Dans le verset 3 : 193 il est dit : Wa Kaffir 3Annā Sayyi’ātinā Traduit généralement par : « fais-nous grâce de nos péchés » et qui peut aussi se traduire par « éloigne (écarte) de nous nos péchés ». Continuer la lecture

L’Interactivité

L’informatique nous a ouvert une nouvelle perception de l’interactivité. La plupart des programmes informatisés n’agissent qu’avec l’interaction entre l’homme et la machine… les liant dans l’action et la décision pour le bon déroulement des événements. Les jeux vidéos en sont le meilleur exemple, mais aussi internet ou n’importe quel logiciel… Mais en fait, en réfléchissant bien, on retrouve cette interactivité à la base de toute chose dans notre réalité.

{Coran 76 :29 & 30} Ceci est un rappel : « Celui qui veut devra choisir le chemin de son Seigneur.76 :30. Quel que soit votre volonté elle est en conformité avec la volonté de Dieu. DIEU est Omniscient et Sage.

Le verset 76 :30 nous indique que nous ne voudrons que si Dieu veut. Alors nous sommes à même de nous demander : Mais si notre volonté et dépendante de celle de Dieu alors qu’en est-il de notre liberté? Et pourquoi Dieu nous punirait pour n’avoir fait que ce que Dieu à voulut lui-même ?

Et c’est là que la notion d’interactivité entre notre volonté et celle de Dieu devient essentielle ! Et c’est là aussi que tout ce dont nous avons été témoin à l’ère de l’électronique devrait nous servir et nous renforcer quant à Continuer la lecture

Le Dikr/Le Rappel au travers des attributs de Dieu.

Après cette mise au point sur la crise, revenons en un instant sur la notion de détente et de loisirs. Les loisirs et la détente sont importants et ils peuvent être amplifiés dans leurs effets par la conscience, l’éveil, et la reconnaissance envers Dieu.

Méditer sur la création afin de savourer en profondeur chaque moment et de nourrir par la même occasion son âme.

En plein barbecue, par exemple, en famille ou avec des amis, rappelons nous Dieu à chaque instant en savourant chaque bouchée de chaque aliment. Le matin, glorifions Dieu lorsque l’on sent la fraîcheur de la rosée nous caresser et nous éveiller. Invoquons le aussi, lorsqu’il nous éveil à la beauté du silence qui nous relaxe tant, ou par la beauté des sons qu’il met à notre disposition : musique, chant d’oiseaux, bruits relaxant de l’écoulement de l’eau, clapotis les vagues, etc… Glorifions-le aussi à chaque émerveillement visuel nous rappelant sa grandeur : nuage, coucher de soleil, étoile, nature, etc.

Nous avons cité concernant la crise un attribut de Dieu : Ar-Razaq, Le Pourvoyeur. Profitons-en aussi pour parler du bien-être qu’apporte la méditation sur ses autres attributs divins.

Allah est celui qui possède les meilleures « Asma’a »(attributs, qualificatifs, noms). La méditation sur ses nombreux noms est très relaxante et par-dessus le marché éveil la conscience sur les possibilités qu’apporte la dévotion au créateur. Cela nous met en confiance et nous enseigne. Continuer la lecture

Conseil lecture :