test

La charge de la révélation

L’étude sur l’allégorie de la mouche nous amène à comprendre que les révélations de Dieu sont là uniquement pour nous rappeler et nous inviter à faire le bien selon les prescriptions de Dieu, tout en gardant Dieu et le jour dernier constamment à l’esprit.

{Coran 2:207 à 209} Puis il y a ceux qui consacrent leurs vies à servir DIEU ; DIEU est Compatissant envers de tels adorateurs. O vous qui croyez, vous devrez embrasser une totale soumission ; ne suivez pas les marches de Satan, car il est votre plus ardent ennemi. Si vous rechutez, après que les preuves claires sont venues à vous, alors sachez que DIEU est le Tout-Puissant, le Plus Sage.

Beaucoup attendent toujours plus des révélations de Dieu… Encore et encore… Et ils ne sont jamais rassasiés. Mais parfois, ils en viennent alors à désespérer. Et dans leur attente de toujours avoir plus, ils ne se rendent pas compte qu’ils en deviennent ingrats. Nul besoin d’attendre que Dieu se manifeste pour agir. Continuer la lecture

 

Adonnons-nous à une brève analyse de petites sourates en commençant avec la sourate 102 : El-Takathour (l’amassement).

Verset 1. Vous restez préoccupés avec l’amassement.

Ce verset est d’emblée très intéressant. La racine du mot « hakoumou » renvoi à la distraction, l’amusement, le sport, etc.

Pour le mot « takathour » on ne le retrouve qu’une seule fois dans le Coran au verset 57:20, et sa racine vient du mot « kathir » qui renvoi à la « quantité ». (multitude, abondance, etc…)

Si on en croit certains témoignages historiques, cette sourate aurait été semble-t-il la préférée de Napoléon. De son temps, le mot « takathour » était traduit en « course aux richesses », et Napoléon déclara qu’il était séduit par la relation entre la définition de ce mot « course aux richesses » et la phonétique de ce même mot qui lui faisait clairement penser au bruit des sabots des chevaux de courses (« takathour takathour takathour »…). C’est une anecdote marrante, bien que la relation phonétique du terme ne semble pas être aussi simple.

Concernant la quantité, on pourrait citer un principe coranique qui est que : la « quantité » est souvent associé à la perte de « qualité ».

René Guénon, lorsque reconvertit au soufisme, repris souvent ce principe Coranique et le donna même en titre à l’un de ses livres « Le règne de la quantité et les signes des temps », où il condamne l’attrait quantitatif de l’homme au détriment de l’aspect qualitatif. Principe qui est fortement présent dans Continuer la lecture

Nous avons éclairci dans le précédent article ce qui est entendu par « idolâtrie (Chirk) » dans le Coran.

Avec l’argent et le matériel, comme idoles les plus récurrentes, on peut mentionner « ce bas monde » de manière générale :

{Coran 3:14} Parés pour les gens sont les plaisirs matériels, telles que les femmes, avoir des enfants, l’amoncellement d’or et d’argent, les chevaux entraînés, le bétail, et les récoltes. Ce sont les matières de ce monde. Une bien meilleure demeure est réservée chez DIEU.

{Coran 3:145} Personne ne meurt excepté par la volonté de DIEU, à un moment prédéterminé. Celui qui cherche les vanités de ce monde, nous lui donnons de ceci, et celui qui cherche les récompenses de l’Au-delà, nous le bénissons de cela. Nous récompensons ceux qui sont reconnaissants.

{Coran 3:185} Chaque personne goûte à la mort, puis vous recevez votre récompense au Jour de la Résurrection. Celui qui manque l’Enfer, de peu, et va au Paradis, a atteint un grand triomphe. La vie de ce monde n’est rien de plus qu’une illusion.

{Coran 4:134} Quiconque cherche les matières de ce monde devrait savoir que DIEU possède à la fois les matières de ce monde et l’Au-delà. DIEU est Entendeur, Voyant.

{Coran 9:38} O vous qui croyez, quand il vous est dit, « Mobilisez-vous dans la cause de DIEU, » pourquoi devenez-vous lourdement attachés à la terre ? Avez-vous choisi cette vie matérielle au lieu de l’Au-delà ? Les matières de ce monde, comparées à l’Au-delà, sont vaines.

{Coran 10:7} Ceux qui ne s’attendent pas à nous rencontrer, et sont préoccupés par cette vie matérielle, et sont contents avec elle, et refusent de tenir compte de nos preuves ;

Beaucoup de gens s’attacheront à cette vie présente et à ce bas monde, beaucoup plus qu’a Dieu et à l’éternité qu’Il nous promet dans son royaume si nous nous soumettons à Lui. Ils adoreront donc cette vie matérielle et s’en contenteront. Continuer la lecture

Avant d’entrer dans le vif du sujet, revenons sur la notion du mot arabe « al-grayb » abordé au précédent article et ajoutons quelques versets et explications.

Voyons quelques mentions de « Ceux qui croient en l’invisible (grayb) » et formulations apparentés dans la forme (qui croient en quelque chose de non vérifiable ou difficilement vérifiable) :

{Coran 14:27} DIEU renforce ceux qui croient en la parole prouvée, dans cette vie et dans l’Au-delà. Et DIEU égare les transgresseurs. Tout est en accord avec la volonté de DIEU.

… ceux qui croient en DIEU et au Jour Dernier. » {Coran 2:126, 2:232 & 9:18}

Les justes sont ceux qui croient en DIEU, au Jour Dernier, aux anges, à l’écriture sainte, et aux prophètes … {Coran 2:177}

… ceux qui croient en DIEU et en Ses messagers {Coran 4:152}

{Coran 6:92} Ceci aussi est une écriture bénite que nous avons révélée, confirmant les écritures saintes précédentes, que tu puisses prévenir la communauté la plus importante et toutes celles au alentour. Ceux qui croient en l’Au-delà croiront en ceci (l’écriture sainte), et observeront les Prières de Contact (Salat).

(parmi les choses invérifiables : )

{Coran 2 :213} Les gens étaient autrefois une seule communauté quand Dieu envoya les prophètes comme porteurs de la bonne nouvelle, aussi bien que comme avertisseurs. Il fit descendre avec eux l’Écriture, portant en elle la vérité, pour juger parmi les gens dans leurs disputes. Ironiquement, ceux qui reçurent l’Écriture furent ceux qui rejetèrent toute nouvelle Écriture, malgré les preuves évidentes qui leur ont été données. Ceci est dû à la jalousie de leur part. Dieu guide ceux qui croient en la vérité qui est contestée par tous les autres, conformément à Sa volonté. Dieu guide quiconque le veut dans un chemin droit.

Cependant il est souligné par exemple que la conformité du Coran avec les écritures précédentes dans son ensemble est vérifiable pour sa part : Continuer la lecture

Dans le verset 2:2, au tout début du Coran Dieu parle de « El-Grayb » , notion complexe qui fait de manière générale référence à ce qui est «  mystérieux », que même les Djinns ne connaissent pas (34:14).

Notion qui parfois mène à la confusion notamment lorsqu’on la rapproche du verset 17:36.

{Coran 2:3} qui croient en l’invisible, observent les Prières de Contact (Salat), et de nos provisions à leur égard, ils donnent en charité.

{Coran 17:36} Vous ne devrez pas accepter d’informations à moins que vous ne les ayez vérifiées par vous-mêmes. Je vous ai donné l’ouie, la vue, et le cerveau, et vous êtes responsables de les utiliser.

Nous allons ici voir qu’El Grayb, c’est tout simplement sa science divine, son domaine privé, dans lequel Il invite qui Il veut, et que l’on ne peut explorer qu’avec son autorisation et son agrément ; et certainement pas de notre propre chef.

Il s’agit donc d’un domaine qui de toute manière est, par définition, invérifiable par « soi-même » et qui nécessite l’intervention divine pour être expérimenté et vérifié.

Et afin que l’on comprenne mieux cette notion et que l’on dissipe quelques erreurs de compréhension Continuer la lecture

Conseil lecture :