Unité des Croyants

Dans le dernier article, nous nous sommes arrêtés sur le verset 2:143. Nous allons ici nous attarder sur le début de ce verset et aborder une notion importante qui nous aidera peut-être aussi à y voir plus clair au sujet des rites et des divisions que ce sujet peut parfois causer.

Nous avions déjà abordé le sujet de la division lors d’un précédent article mais j’aimerai y revenir un peu et nous verrons ensuite pourquoi… Voyons avant tout le début de ce verset 2:143 :

{Coran 2:143}. Nous avons fait de vous une communauté impartiale,(…)

En voilà donc une chose intéressante!

Dieu définit la communauté Musulmane comme devant être « impartiale », ce qui va de paire avec les nombreux versets qui condamnent la division. 

Parmi tous les groupes de croyants existants aujourd’hui, quel est donc le groupe/parti que nous devons soutenir ? Continuer la lecture

Apprendre le Coran.

Apprendre le Coran est un devoir pour tout musulman. Et Satan a œuvré pendant quatorze siècles, et ses apôtres œuvrent encore aujourd’hui, à nous décourager de remplir ce devoir. Et pour cause : Une bonne connaissance du Coran neutralise peu à peu toute possibilité d’intervention de Satan et de ses suppôts.

Comme nous l’avons vu dernièrement, Satan ne peut rien contre nous si nous nous engageons au côté de Dieu, et que nous luttons pour ne rien laisser s’interposer entre nous et notre créateur ! Et nous ne laisserons plus jamais, Inch’Allah, quoique ce soit ou qui que se soit nous éloigner de Dieu !

Mais revenons-en à notre devoir : Nous devons apprendre le Coran. Continuer la lecture

Craindre puis être rassuré par Dieu.

La semaine dernière nous avons abordé le sujet de Satan et ses serviteurs, puis nous avons conclu que nous ne devions nullement les craindre si ce n’est à travers Dieu.

Ce qu’il faut comprendre par là, c’est de craindre d’être délaissé par Dieu suite à notre comportement et de ce fait être exposé aux Diables et aux mauvais Djinns.

Mais Dieu a promis le bonheur aux croyants dans cette vie et l’au-delà. Et le bonheur ce n’est certainement pas de vivre perpétuellement dans la crainte.

C’est pour cela que nous avons le Coran, un livre merveilleusement conçu, et dont la lecture régulière aura un effet de thermostat, de régulateur. Tantôt nous rappelant à la crainte, et nous ramenant à nos obligations élémentaires que nous avons parfois tendance à oublier (voir à ce sujet l’article du 1er aout sur l’etymologie du mot « nass »). Tantôt nous rassurant par de bonnes paroles, d’espoirs, d’encouragements, d’allégories du paradis, etc… Continuer la lecture

Êtes vous plutôt Mouslim (soumis/musulman) ou bien Moumine (croyant) ?

Les versets 49 :14 et 49 :15 semblent nous indiquer que « Moumine »(Croyant) est plus élevé en degrés du point de vue de Dieu, que « Mouslim » (soumis).

{Coran 49 :14} Les Arabes dirent, « Nous sommes Moumines (croyants). » Dis, « Vous n’avez pas cru ; ce que vous devriez dire est : « Nous sommes Musulmans (soumis). » jusqu’à ce que la croyance soit établie dans vos cœurs. » Si vous obéissez à DIEU et à son messager, Il ne laissera pas une de vos œuvres se perdre. DIEU est le Pardonneur, le Plus Miséricordieux.

{Coran 49 :15} Moumines (croyants) sont ceux qui croient en DIEU et Son messager, puis atteignent l’état de n’avoir aucun doute de quoi que se soit, et se battent avec leur argent et leur vie dans la cause de DIEU. Ce sont les véridiques.

Relisez attentivement le verset de temps à autres pour bien l’apprivoiser.

Afin de comprendre un peu mieux, rappelons ce que nous avons vu au précédent article :

Moumine = celui qui a confiance –> donc aspect spirituel/intellectuel de la foi.

Mouslim = celui qui se soumet –> donc aspect physique/rituel de la foi.

Regardons maintenant la foule de versets qui précédent ces deux-ci et qui nous parlent des croyants et les définissent : Continuer la lecture

Nous sommes tous coupables !

Nous allons ici étudier quelques-uns des traits des injustes afin de nous en écarter et nous commencerons par l’arrogance et l’orgueil.

Nous avons récemment que contrairement à ce que l’on pensait jadis, le péché originel était en fait notre idolâtrie, notre manque de confiance et notre désobéissance à Dieu. De ce fait nous sommes tous nés coupables !

Coupables d’avoir suivi Satan et d’avoir remis en cause l’autorité absolue de Dieu, et nous avons été bannis du paradis au même titre que Satan et que notre père « Adam »… à la différence que certains d’entre nous y retourneront alors que Satan et ses apôtres non ! Continuer la lecture