Influences

Dans le dernier article, nous nous sommes arrêtés sur le verset 2:143. Nous allons ici nous attarder sur le début de ce verset et aborder une notion importante qui nous aidera peut-être aussi à y voir plus clair au sujet des rites et des divisions que ce sujet peut parfois causer.

Nous avions déjà abordé le sujet de la division lors d’un précédent article mais j’aimerai y revenir un peu et nous verrons ensuite pourquoi… Voyons avant tout le début de ce verset 2:143 :

{Coran 2:143}. Nous avons fait de vous une communauté impartiale,(…)

En voilà donc une chose intéressante!

Dieu définit la communauté Musulmane comme devant être « impartiale », ce qui va de paire avec les nombreux versets qui condamnent la division. 

Parmi tous les groupes de croyants existants aujourd’hui, quel est donc le groupe/parti que nous devons soutenir ? Continuer la lecture

Apprendre le Coran.

Apprendre le Coran est un devoir pour tout musulman. Et Satan a œuvré pendant quatorze siècles, et ses apôtres œuvrent encore aujourd’hui, à nous décourager de remplir ce devoir. Et pour cause : Une bonne connaissance du Coran neutralise peu à peu toute possibilité d’intervention de Satan et de ses suppôts.

Comme nous l’avons vu dernièrement, Satan ne peut rien contre nous si nous nous engageons au côté de Dieu, et que nous luttons pour ne rien laisser s’interposer entre nous et notre créateur ! Et nous ne laisserons plus jamais, Inch’Allah, quoique ce soit ou qui que se soit nous éloigner de Dieu !

Mais revenons-en à notre devoir : Nous devons apprendre le Coran. Continuer la lecture

L’inquiétude envers nos proches incroyants.

Loué sois Dieu qui, un jour prochain, ôtera tout chagrin et toute inquiétude du cœurs de ses serviteurs dévoués :

{Coran 39:61} Et DIEU sauvera ceux qui ont maintenu la droiture ; Il les récompensera. Aucun tort ne les touchera, et ils n’auront pas de chagrin.

C’est un phénomène naturel, voir un réflexe normal, pour tout croyant sincère, de s’inquiéter pour ses proches qui refusent de croire  ou adorent des idoles sans s’en rendre compte.

Mais rappelons nous que tous n’est que « test », à la fois pour nous comme pour eux !

{Coran 18 :6 & 7} Tu peux te blâmer à cause de la réponse qu’ils font à ce récit, et parce qu’ils n’y croient pas ; tu peux être attristé. Nous avons paré toutes choses sur terre, afin de les tester, et ainsi distinguer ceux d’entre eux qui œuvrent à la droiture.

De plus Dieu connait réellement celui « qui » croit et celui « qui » ne croit pas : Continuer la lecture

Craindre puis être rassuré par Dieu.

La semaine dernière nous avons abordé le sujet de Satan et ses serviteurs, puis nous avons conclu que nous ne devions nullement les craindre si ce n’est à travers Dieu.

Ce qu’il faut comprendre par là, c’est de craindre d’être délaissé par Dieu suite à notre comportement et de ce fait être exposé aux Diables et aux mauvais Djinns.

Mais Dieu a promis le bonheur aux croyants dans cette vie et l’au-delà. Et le bonheur ce n’est certainement pas de vivre perpétuellement dans la crainte.

C’est pour cela que nous avons le Coran, un livre merveilleusement conçu, et dont la lecture régulière aura un effet de thermostat, de régulateur. Tantôt nous rappelant à la crainte, et nous ramenant à nos obligations élémentaires que nous avons parfois tendance à oublier (voir à ce sujet l’article du 1er aout sur l’etymologie du mot « nass »). Tantôt nous rassurant par de bonnes paroles, d’espoirs, d’encouragements, d’allégories du paradis, etc… Continuer la lecture

Satan et les diables.

Apprenons à reconnaître Satan, et à se protéger de lui.

Tout d’abord, notons une différence qui n’est malheureusement souvent pas faite ni même réalisée, qu’il y a une grosse différence entre les termes « Ibliss » et « Cheytane ». Ibliss, étant un qualificatif désignant le prince des démons. Et al-cheytane étant l’équivalant de « le démon » en français. Par ailleurs, le terme « cheytane » de par sa graphie renvoi directement à « Satan » et donc le pluriel « al-chayatin » donnerait « les satans », que nous corrigeons en français par « les démons » ou encore « les diables ». Notons aussi qu’il y a des « démons » invisibles du domaine de l’Esprit (parmi les Djinns) et des démons physiques (parmi les être humains). Le « chayt », racine du mot « cheytane » étant « une mauvaise influence » ; les cheytanes (démons) sont donc ceux qui sont sous l’emprise de cette mauvaise influence. Ce sont les fameux « possédés » que nous nommerons souvent pour éviter des amalgames douteux hollywoodiens en « hypnotisés ».

Après cette entrée en matière, nous pouvons tenter de déceler dans le coran ce qui les caractérise, en commençant par remarquer qu’une de ces caractéristiques est d’interdire les choses permises : Continuer la lecture

Conseil lecture :