coran

Avant d’entrer dans le vif du sujet, revenons sur la notion du mot arabe « al-grayb » abordé au précédent article et ajoutons quelques versets et explications.

Voyons quelques mentions de « Ceux qui croient en l’invisible (grayb) » et formulations apparentés dans la forme (qui croient en quelque chose de non vérifiable ou difficilement vérifiable) :

{Coran 14:27} DIEU renforce ceux qui croient en la parole prouvée, dans cette vie et dans l’Au-delà. Et DIEU égare les transgresseurs. Tout est en accord avec la volonté de DIEU.

… ceux qui croient en DIEU et au Jour Dernier. » {Coran 2:126, 2:232 & 9:18}

Les justes sont ceux qui croient en DIEU, au Jour Dernier, aux anges, à l’écriture sainte, et aux prophètes … {Coran 2:177}

… ceux qui croient en DIEU et en Ses messagers {Coran 4:152}

{Coran 6:92} Ceci aussi est une écriture bénite que nous avons révélée, confirmant les écritures saintes précédentes, que tu puisses prévenir la communauté la plus importante et toutes celles au alentour. Ceux qui croient en l’Au-delà croiront en ceci (l’écriture sainte), et observeront les Prières de Contact (Salat).

(parmi les choses invérifiables : )

{Coran 2 :213} Les gens étaient autrefois une seule communauté quand Dieu envoya les prophètes comme porteurs de la bonne nouvelle, aussi bien que comme avertisseurs. Il fit descendre avec eux l’Écriture, portant en elle la vérité, pour juger parmi les gens dans leurs disputes. Ironiquement, ceux qui reçurent l’Écriture furent ceux qui rejetèrent toute nouvelle Écriture, malgré les preuves évidentes qui leur ont été données. Ceci est dû à la jalousie de leur part. Dieu guide ceux qui croient en la vérité qui est contestée par tous les autres, conformément à Sa volonté. Dieu guide quiconque le veut dans un chemin droit.

Cependant il est souligné par exemple que la conformité du Coran avec les écritures précédentes dans son ensemble est vérifiable pour sa part : Continuer la lecture

Dans le verset 2:2, au tout début du Coran Dieu parle de « El-Grayb » , notion complexe qui fait de manière générale référence à ce qui est «  mystérieux », que même les Djinns ne connaissent pas (34:14).

Notion qui parfois mène à la confusion notamment lorsqu’on la rapproche du verset 17:36.

{Coran 2:3} qui croient en l’invisible, observent les Prières de Contact (Salat), et de nos provisions à leur égard, ils donnent en charité.

{Coran 17:36} Vous ne devrez pas accepter d’informations à moins que vous ne les ayez vérifiées par vous-mêmes. Je vous ai donné l’ouie, la vue, et le cerveau, et vous êtes responsables de les utiliser.

Nous allons ici voir qu’El Grayb, c’est tout simplement sa science divine, son domaine privé, dans lequel Il invite qui Il veut, et que l’on ne peut explorer qu’avec son autorisation et son agrément ; et certainement pas de notre propre chef.

Il s’agit donc d’un domaine qui de toute manière est, par définition, invérifiable par « soi-même » et qui nécessite l’intervention divine pour être expérimenté et vérifié.

Et afin que l’on comprenne mieux cette notion et que l’on dissipe quelques erreurs de compréhension Continuer la lecture

Comprendre le Coran.

« Que DIEU soit loué de nous bénir plus que bon nombre de Ses serviteurs croyants. » (27 :15)

« Que DIEU soit loué et paix sur Ses serviteurs qu’Il a choisit… » (27 :59)

« Que DIEU soit loué ; Il nous montrera Ses preuves, jusqu’à ce que nous les reconnaissions. Notre Seigneur n’ignore jamais rien de ce que nous faisons. » (27 :93)

Glorifié soit Dieu car nous ne connaissons que ce qu’il nous a enseigné !
De notre côté nous ne pouvons que nous efforcer d’apprendre mécaniquement le Coran. Quant à sa compréhension, il incombe à Dieu de nous en faire part ou non.

Nous avons évoqué au précédent article la nécessite d’apprendre le Coran. Toutefois « Apprendre » ne garanti pas de « comprendre ».

Dieu n’a de cesse dans le Coran de nous dire qu’Il a scellé le cœur des mécréants. Qu’il les a rendu sourds, muets et aveugles… complètement indifférents au rappel de leur créateur ! Quand ils sont informé au sujet de Dieu, ils se moquent. Que Dieu les maudisse donc et surtout qu’il nous protège de leurs mauvaises œuvres. Continuer la lecture

Apprendre le Coran.

Apprendre le Coran est un devoir pour tout musulman. Et Satan a œuvré pendant quatorze siècles, et ses apôtres œuvrent encore aujourd’hui, à nous décourager de remplir ce devoir. Et pour cause : Une bonne connaissance du Coran neutralise peu à peu toute possibilité d’intervention de Satan et de ses suppôts.

Comme nous l’avons vu dernièrement, Satan ne peut rien contre nous si nous nous engageons au côté de Dieu, et que nous luttons pour ne rien laisser s’interposer entre nous et notre créateur ! Et nous ne laisserons plus jamais, Inch’Allah, quoique ce soit ou qui que se soit nous éloigner de Dieu !

Mais revenons-en à notre devoir : Nous devons apprendre le Coran. Continuer la lecture

L’inquiétude envers nos proches incroyants.

Loué sois Dieu qui, un jour prochain, ôtera tout chagrin et toute inquiétude du cœurs de ses serviteurs dévoués :

{Coran 39:61} Et DIEU sauvera ceux qui ont maintenu la droiture ; Il les récompensera. Aucun tort ne les touchera, et ils n’auront pas de chagrin.

C’est un phénomène naturel, voir un réflexe normal, pour tout croyant sincère, de s’inquiéter pour ses proches qui refusent de croire  ou adorent des idoles sans s’en rendre compte.

Mais rappelons nous que tous n’est que « test », à la fois pour nous comme pour eux !

{Coran 18 :6 & 7} Tu peux te blâmer à cause de la réponse qu’ils font à ce récit, et parce qu’ils n’y croient pas ; tu peux être attristé. Nous avons paré toutes choses sur terre, afin de les tester, et ainsi distinguer ceux d’entre eux qui œuvrent à la droiture.

De plus Dieu connait réellement celui « qui » croit et celui « qui » ne croit pas : Continuer la lecture

Conseil lecture :