Tuer son ego : Approche par l’étude du pronom personnel « nous » dans le Coran.

Étudier la valeur et l’emploi des pronoms personnels dans le Coran est une chose instructive. Si nous y prêtons attentions nous y découvrirons des aspects étonnants, et par la grâce de Dieu, cela nous permettra de nous situer socialement, de travailler sur notre ego et de nous inclure, ou de nous exclure, des situations qui nous y sont contées afin de faire régulièrement le point sur notre propre situation.

Par exemple lorsque nous rencontrons le pronoms « ils », ou « eux » dans le coran, cela fait souvent référence aux mécréants et aux hypocrites !

Ce « ils » marque alors l’exclusion, l’éloignement… voir presque le rejet. Car on ne s’inclus pas en « eux ». Cet emploi du pronom agit donc sur notre subconscient en tant que tel.

Les mécréants.

{Coran 2:6} Quant à ceux qui ne croient pas, c’est pareil pour eux ; que tu les avertisses, ou ne les avertisses pas, ils ne peuvent pas croire.

Les hypocrites.

{Coran 2:8} Puis il y a ceux qui disent, « Nous croyons en DIEU et au Jour Dernier, » bien qu’ils ne soient pas croyants.

Parfois le « ils » fait référence au croyants, alors cela agit comme une incitation à la bienveillance sur eux, car généralement ce « ils » est adressé aux messagers, qui sont les exemples que nous devons suivre. Ainsi nous nous sentirons concerné par l’exhortation, de la même façon qu’ils l’ont été.

Lorsque le « tu » ou le « vous » est employé cela marque aussi la distinction avec le « moi » ou le « nous » mais différemment.
Ou encore il est employé lorsque Dieu se distingue de sa création en lui donnant un ordre, en la conseillant, ou en lui reprochant quelque chose.

{Coran 2 :120} Ni les Juifs, ni les Chrétiens, ne t’accepteront, à moins que tu ne suives leur religion. Dis, « La guidance de DIEU est la vraie guidance. » Si tu acquiesces à leurs souhaits, malgré le savoir que tu as reçu, tu ne trouveras pas d’allier ou de défenseur pour t’aider contre DIEU.

{Coran 3 :43} « O Marie, tu devras te soumettre à ton Seigneur, et te prosterner et t’incliner avec ceux qui s’inclinent. »

{Coran 4 :106} Tu devras implorer DIEU pour le pardon. DIEU est Pardonneur, le Plus Miséricordieux.

{Coran 2 :43} Vous devrez observer les Prières de Contact (Salat), donner la charité obligatoire (zakat), et vous inclinez avec ceux qui s’inclinent.

{Coran 2 :44} Exhortez-vous les gens à être justes, tout en vous oubliant vous-même, bien que vous ayez lu l’écriture sainte ? Ne comprenez-vous pas ?

Quand le « je » est employé c’est soit lorsque Dieu parle en personne (assez rare), soit bien entendu lorsqu’un intervenant exprime un avis personnel.

{Coran 20 :11 à 13} Quand il y arriva, il fut appelé, « O Moïses. « Je suis ton Seigneur enlève tes sandales. Tu es dans la vallée sacrée, Tuwa. Je t’ai choisi alors écoutes ce qui est entrain d’être révélé.

{Coran 5 :25} Il dit, « Mon Seigneur, je ne peux contrôler que moi et mon frère. Alors, permets-nous de nous séparer de la compagnie des méchants. »

{Coran 4 :119} « Je les tromperai, je les attirerai, je leur commanderai d’(interdire la consommation de certaines viandes) en marquant les oreilles du bétail, et je leur commanderai de déformer la création de DIEU ». Quiconque accepte le diable en tant que seigneur, au lieu de DIEU, a subi une profonde perte.

Enfin nous avons déja abordé la notion de « nous » pluriel dans le Coran. Un « nous » qui est employé par Dieu lorsqu’il intervient sur nous par l’entremise des anges généralement, ou de toute autre élément de sa création. Sa création agissant en son nom se confond avec sa volonté, et le « Nous » se confond alors avec le « Je ». Les Anges et Dieu ne font qu’un, car les anges ne s’opposent jamais à Dieu, ce qui leur octroie leur statut d’ange d’ailleurs. Et nous avons vu l’importance de ce « nous » dans un précédent article. Ce « nous », qui fait des anges un bloc solide, en harmonie totale avec Dieu !

{Coran 17 :10} Quant à ceux qui ne croient pas en l’Au-delà, nous avons préparé pour eux un pénible châtiment.

Certain d’entre vous connaissent surement René Guénon et on surement été surpris de le voir systématiquement s’exprimer avec un « nous » au lieu d’un « je ». Il s’agit là d’une marque de politesse, un « nous » face au « vous » de la formule de politesse. Et cela constitue surtout un exercice admirable pour éradiquer son égo.

Éradiquez votre ego :

{Coran 2 :54} Rappelez-vous ce que Moïses a dit à son peuple, « O mon peuple, vous avez trompé vos âmes en adorant le veau. Vous devrez vous repentir à votre Créateur. Vous devrez tuer vos ego. Ceci est mieux à la vue de votre Créateur. » Il vous a rachetés. Il est le Rédempteur, le Plus Miséricordieux.

En effet s’exprimer par un vous, c’est parler au nom d’un groupe… si l’on parle religion alors cela revient à ce que l’on s’exprime symboliquement au nom des croyants ! Cela nous invite alors à faire plus attention, à plus de responsabilité concernant nos dires ! Cela nous inclus dans le Bloc solide de Dieu, des anges et de ses serviteurs dévoués ! Et Dieu aime ça… nous voir uni, et solide comme un seul bloc!

{Coran 61 :4} DIEU aime ceux qui combattent dans Sa cause unis en une colonne, comme les briques d’un mur.

L’unité de tous les croyants

{Coran 2 :62} Sûrement ceux qui croient, ceux qui sont Juifs, les Chrétiens, et les convertis ; quiconque croit enDIEU, et croient au Jour Dernier, et mènent une vie droite, recevront leur récompense de leur Seigneur. Ils n’ont rien à craindre, et ils ne seront pas affligés

{Coran 3:103} Vous devrez tenir solidement au lien de DIEU, et ne pas être divisés. Rappelez-vous les bénédictions de DIEU sur vous – vous étiez ennemis et Il a réconcilié vos coeurs. Par Sa grâce, vous êtes devenus frères. Vous étiez au bord d’un précipice de feu, et Il vous en a sauvé. DIEU vous explique ainsi Ses révélations, que vous puissiez être guidés.

Bien sûr si vous remplacer le « je » par un « nous » dans votre parler quotidien, les gens vont très certainement vous railler… Mais cela ne vous empêche pas de penser avec un « nous » tout en employant un « je ». Pensez au nom de tous les croyants, de Dieu, de ses principes et ses valeurs. Cet exercice nous aidera à éviter de donner constamment des avis personnel, et nous rattachera a exprimer notre avis en corrélation avec la volonté divine… de manière plus responsable.

{Coran :128} « Notre Seigneur, fais de nous Tes soumis, et fais de nos descendants une communauté qui soit Tes soumis. Enseignes-nous les rites de notre religion, et rachètes-nous. Tu es le Rédempteur, le Plus Miséricordieux.

{Coran 2 :201} D’autres diront, « Notre Seigneur, accordes-nous la droiture dans ce monde, et la droiture dans l’Au-delà et épargne-nous le châtiment de l’Enfer. »

D’ailleurs vous aurez surement remarqué que dans nos prières quotidiennes, nous n’employons pas « je » mais « nous ».

{Coran 1 :5 & 6} Toi seul nous adorons, à Toi seul nous demandons de l´aide. Guide-nous dans le droit chemin…

Pensons donc désormais avec un « nous » et restons unis par une pensée convergente issue des enseignements de Dieu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *