Dzikr

Mise à jour d’un article initialement rédigé le 13 mai 2011 :

{Coran 3:32} Proclames : « Vous devrez obéir à DIEU et au messager. » S’ils refusent, DIEU n’aime pas les mécréants.

{Coran 4:80} Celui qui obéit au messager est entrain d’obéir à DIEU. Quant à ceux qui se détournent, nous ne t’avons pas envoyé comme leur gardien.

« Obéissez à Dieu et obéissez au messager » est une expression très fréquente dans le Coran. Il est à noter ici que la traduction est erronée. En fait une traduction plus fidèle donnerait « Ployez vers Dieu et ployer vers le messager », ce qui reviendrait à dire « tendez vers Dieu et tendez vers son message ». Ce qui souligne « une tendance à observer » et non pas une obéissance strict qui serait non seulement contraire au principe de liberté instauré par Dieu et imposé dans le Coran, mais en plus serait de toute façon inapplicable vu que les contours de la révélations sont compris de manière différentes d’une communauté à une autre.

ط و ع

طَوَّعَ :ployer, obéir, dompter, plier, assujettir, maîtriser, obéir, soumettre, subjuguer, subordonner, vassaliser / enrôler, mobiliser, recruter

طَيِّع : docile, malléable, obéissant, soumis, facile / flexible, élastique, …

Toutefois, de cette compréhension en « Obéissez à Dieu et obéissez au messager », les traditionalistes en ont conclus qu’en plus du Coran de Dieu il fallait obéir aux consignes du messager. Ce qui n’est pas insensé dis comme cela, mais le problème étant le degré de véracité qui nous a été rapporté de ses propos au travers des hadiths. En fait on ne peut obéir au messager que lorsque l’on est sûr qu’il a bien donné telle Continuer la lecture

Je me suis énervé aujourd’hui !

Résultat de recherche d'images pour "énervement"Moi qui suis de ceux qui cherchent la paix et le perfectionnement (Mouslim), je me suis laissé emporter. Et dans l’emportement, j’ai mal réagi avec impulsivité.

Vous avez peut-être tous connu ça, même probablement plusieurs fois. Dire que j’avais 100% raison au départ! Mais du fait de m’être emporté de trop et d’avoir dépassé les bornes, je me suis retrouvé à culpabiliser et même à me sentir mal. J’ai mis presque une heure à me calmer durant laquelle j’ai tenté d’analyser ce qu’il s’était passé en moi. Continuer la lecture

L’environnement du Jeûne (ou Abstinence / Siyam)

Nous allons maintenant nous intéresser à certains aspects du jeûne et à l’environnement de celui-ci dans le coran.
Bien que nous soulignions les aberrations de certains traditionalistes qui font du mois de Ramadan un mois spécifique de retenue et de bonne conduite, [alors que cela est sensé être la cas toute l’année durant, et non pas seulement au moment du jeûne] , nous noterons toutefois que le jeûne est propice à la méditation et au contrôle de soi, lorsqu’il est correctement effectué. Nous revenons ainsi sur l’un de nos précédents articles concernant l’importance de nos « paroles ».

Si nous regardons les occurrences du mot « Siyam/Jeûne » et de ses dérivés dans le Coran, nous constaterons une relation particulière entre le « Jeûne » et la « Parole ».

Tout d’abord d’un point de vue simplement anatomique, la bouche nous sert à respirer, à manger, à boire et à parler. Si l’on exclut la respiration dont nous ne pouvons nous priver plus de quelques minutes, il nous reste donc la nutrition et la communication.

Et c’est principalement sur ces deux aspects que le jeûne nous amène à travailler au cours du mois de Ramadan. Continuer la lecture

  1. L’obéissance à Dieu

Nous avons donc vu là que l’une des choses les plus importantes est d’obéir à Dieu, et de préférence s’empresser à le faire ! Et ce dès que l’on est convaincu que c’est bien de lui que l’ordre émane ! Et ce n’est pas pour rien que l’on retrouve maintes et maintes fois dans le coran la formule « obéissez à Dieu et obéissez au messager ! »… Cette obéissance qui est la raison pour laquelle nous sommes ici d’ailleurs (cf péché originel et désobéissance à Dieu)… Cette obéissance qui est surement la chose la plus importante juste après « l’attestation de l’unicité divine » (chahada), en guise de preuve de notre foi.

Et puisque l’on est dans le sujet de « l’attestation de l’unicité divine », abordons le deuxième élément requis pour la prière juste après les ablutions : L’appel à la prière (Adhan). Et nous allons lire quelques versets qui parlent d’eux- mêmes : Continuer la lecture

Apprendre le Coran.

Apprendre le Coran est un devoir pour tout musulman. Et Satan a œuvré pendant quatorze siècles, et ses apôtres œuvrent encore aujourd’hui, à nous décourager de remplir ce devoir. Et pour cause : Une bonne connaissance du Coran neutralise peu à peu toute possibilité d’intervention de Satan et de ses suppôts.

Comme nous l’avons vu dernièrement, Satan ne peut rien contre nous si nous nous engageons au côté de Dieu, et que nous luttons pour ne rien laisser s’interposer entre nous et notre créateur ! Et nous ne laisserons plus jamais, Inch’Allah, quoique ce soit ou qui que se soit nous éloigner de Dieu !

Mais revenons-en à notre devoir : Nous devons apprendre le Coran. Continuer la lecture

Conseil lecture :