Mise à jour d’un article initialement rédigé le 13 mai 2011 :

{Coran 3:32} Proclames : « Vous devrez obéir à DIEU et au messager. » S’ils refusent, DIEU n’aime pas les mécréants.

{Coran 4:80} Celui qui obéit au messager est entrain d’obéir à DIEU. Quant à ceux qui se détournent, nous ne t’avons pas envoyé comme leur gardien.

« Obéissez à Dieu et obéissez au messager » est une expression très fréquente dans le Coran. Il est à noter ici que la traduction est erronée. En fait une traduction plus fidèle donnerait « Ployez vers Dieu et ployer vers le messager », ce qui reviendrait à dire « tendez vers Dieu et tendez vers son message ». Ce qui souligne « une tendance à observer » et non pas une obéissance strict qui serait non seulement contraire au principe de liberté instauré par Dieu et imposé dans le Coran, mais en plus serait de toute façon inapplicable vu que les contours de la révélations sont compris de manière différentes d’une communauté à une autre.

ط و ع

طَوَّعَ :ployer, obéir, dompter, plier, assujettir, maîtriser, obéir, soumettre, subjuguer, subordonner, vassaliser / enrôler, mobiliser, recruter

طَيِّع : docile, malléable, obéissant, soumis, facile / flexible, élastique, …

Toutefois, de cette compréhension en « Obéissez à Dieu et obéissez au messager », les traditionalistes en ont conclus qu’en plus du Coran de Dieu il fallait obéir aux consignes du messager. Ce qui n’est pas insensé dis comme cela, mais le problème étant le degré de véracité qui nous a été rapporté de ses propos au travers des hadiths. En fait on ne peut obéir au messager que lorsque l’on est sûr qu’il a bien donné telle ou telle consigne.

Mais lorsque l’on est sûr que le messager a bien donner une consigne, alors là c’est différent, nous n’avons plus le choix sur ce dont le messager a délibéré au nom de Dieu ; souvent pour trancher sur nos controverses soit dit en passant :

{Coran 33:36} Aucun homme qui croie ou femme qui croie, si DIEU et Son messager prononcent un commandement, n’a le choix concernant ce commandement. Quiconque désobéit à DIEU et à Son messager s’est bien égaré.

{Coran 43:63} Lorsque Jésus vint avec les preuves, il dit, « Je vous apporte la sagesse, et pour clarifier certaines questions sur lesquelles vous controversez. Vous devrez révérer DIEU et m’obéir (i.e. : et tendre vers mes principes) ».

Aussi, beaucoup des gens de l’écriture, des gens du livre, seront pris de jalousie et auront alors du mal à accepter de se soumettre à cette consigne : « Obéir au messager ».

La désastreuse jalousie :

{Coran 2:213} Les gens appartenaient autrefois à une seule communauté lorsque DIEU envoya les prophètes en tant que porteurs de la bonne nouvelle. Il descendit avec eux l’écriture sainte, contenant la vérité, pour juger parmi les gens dans leurs controverses. Ironiquement, ceux qui ont reçu l’écriture sainte ont été ceux qui ont rejeté toute nouvelle écriture, malgré que de claires preuves leur soient données. Ceci est dû à leur jalousie. DIEU guide ceux qui croient en la vérité qui est contestée par tous les autres, en accord avec Sa volonté. DIEU guide, celui qui veut, dans un droit chemin.*

{Coran 25:9} Notes comment ils t’appelèrent par toutes sortes de noms (ou attributs), et comment cela les égara, pour ne jamais retrouver leur chemin.

L’argument, pour eux, serait de jouer sur le fait que les messagers ont eux même proclamé qu’ils étaient de simples humains, comme nous… Mais même en supposant que « Tawa3a » implique l’obéissance, Dieu, pour sa part, nous demanderait de faire acte de soumission en obéissant à son messager… d’accepter cette hiérarchie imposée par Dieu (4:59), et de ne pas placer notre avis au dessus de celui d’un messager (49:1).

{Coran 4:59} O vous qui croyez, vous devrez obéir à DIEU, et vous devrez obéir au messager, et à ceux en charge parmi vous. Si vous vous querellez en une matière, vous devrez en référer à DIEU et au messager, si vous croyez en DIEU et au Jour Dernier. Ceci est mieux pour vous, et vous fournit la meilleure solution.

{Coran 49:1} Ô vous qui avez cru! Ne devancez pas Dieu et Son messager. Et craignez Dieu. Dieu est Audient et Omniscient.

{Coran 47:14} Est-ce que ceux qui sont éclairés par leur Seigneur sont les mêmes que ceux dont les mauvaises œuvres sont parées à leurs yeux, et suivent leurs propres opinions ?

On se rend ici bien compte que la traduction et l’interprétation du verbe « Tawa3a » joue un rôle capital. Il suffit de le traduire plus fidèlement en respectant au mieux toutes les définitions qu’implique le verbe « Tawa3a » pour que ça change toute la donne et tout le paradigme :

{Coran 4:59} O vous qui croyez, vous devrez tendre vers DIEU, et vous devrez tendre vers le messager, et vers ceux en charge parmi vous. Si vous vous querellez en une matière, vous devrez en référer à DIEU et au messager, si vous croyez en DIEU et au Jour Dernier. Ceci est mieux pour vous, et vous fournit la meilleure solution.

Nota 4:59 : de plus se référer au messager maintenant qu’il n’est plus des nôtres c’est incontestablement se référer à son message, celui qu’il a délivré au nom de Dieu, et donc se référer au Coran

Il est aussi tragique de voir que l’opinion de l’homme est conditionnée par ce qu’il a hérité comme savoir de ses prédécesseurs et qu’il est fréquemment attiré vers ses anciennes traditions. Même après avoir reçu la guidance, le rejet s’exprime tôt ou tard :

{Coran 54:3} Ils n’ont pas cru (nb : ou « eu confiance »), suivirent leurs opinions, et adhérèrent à leurs anciennes traditions.

Obéir au messager (ou plutôt accepter et tendre vers ses principes)…. Il s’agit là d’une épreuve difficile… car notre ego ayant déjà eu du mal à se soumettre et obéir au Tout Puissant, il lui est encore plus difficile d’accepter une quelconque hiérarchie et de se soumettre à l’obéissance d’un être humain comme nous, même si ce dernier nous est envoyé par Dieu…

PS : on notera ici une analogie très intéressante avec Satan qui refusa de se prosterner devant (ou se placer au service d’) un être humain « Adam », alors que c’était Dieu qui lui demandait cela. Désobéissant ainsi à Dieu.

Rappelons que le départ de tout ceci, notre condition sur terre, n’est que le résultat de notre désobéissance à Dieu et de notre arrogance envers lui lors du péché originel.

Il est donc impératif de dire à son ego : « STOP ! Maintenant obéit à Dieu ! »

Il faut lui imposer l’obéissance à Dieu, et appliquer sans plus attendre les consignes du saint Coran, et même si ces consignes nous déplaisent …. et ne pas laisser notre égo prendre le dessus et nous rendre laxiste sur le sujet !

Si nous gardons un tantinet à l’Esprit que le jour des comptes c’est comme si c’était demain, alors on s’empressera d’obéir à Dieu, en appliquant les consignes qu’il nous a légué au travers de ses messagers, tous ses messagers, sans exception et sans distinction entre eux. Et c’est d’autant plus simple si l’on comprend qu’il ne s’agit pas d’une obéissance pure et dure, mais plutôt d’une tendance au bien et aux principes divins qu’il faut observer et qui doit conditionner tous nos actes et toute notre vie.

Et il ne faut pas négliger ceci et reculer devant une telle invitation, car ceci correspond au trait des incroyants :

{Coran 4:61} Quand il leur est dit, « Venez à ce que DIEU a révélé, et au messager », tu verras les hypocrites t’éviter complètement.

« N’est-il pas vrai que chaque fois qu’un messager est venu à vous avec quelque chose que vous n’aimiez pas, votre ego vous a poussé à être arrogant ? » {extrait du verset 2:87}

{Coran 24:48} Quand ils sont invités vers DIEU et Son messager pour juger parmi eux, certains d’entre eux se fâchent.

{Coran 24:51} La seule parole des croyants, chaque fois qu’invité vers DIEU et Son messager pour juger dans leurs affaires, est de dire, « Nous entendons et nous obéissons. » Ceux-ci sont les vainqueurs.

{Coran 8:27} O vous qui croyez, ne trahissez pas DIEU et Son messager, et ne trahissez pas ceux qui ont confiance en vous, maintenant que vous savez.

{Coran 47:32 & 33} Ceux qui ne croient pas et repoussent du chemin de DIEU, et s’opposent au messager après que la guidance leur a été manifestée, ne blesseront jamais DIEU du moins. A la place, Il annule leurs œuvres. O vous qui croyez, vous devrez obéir à DIEU, et obéir au messager. Sinon toutes vos œuvres seront vaines.

{Coran 4:42} En ce jour, ceux qui n’ont pas cru et ont désobéi au messager, souhaiteraient qu’ils fussent aussi bas que terre ; pas une seule parole, ils ne seront capables de cacher à DIEU.

{Coran 33:66} Le jour où ils sont jetés en Enfer, ils diront, « Oh, nous regrettons que nous n’ayons pas tendu vers DIEU et n’ayons pas tendu vers Son messager. »

Alors…Tuons nos Ego ! Et Obéissons à Dieu en tendant vers les principes qu’Il représente et qui sont traduit par ses attributs (noms) !

Car désobéir à Dieu, cela signifie forcément obéir à autre chose, ou tendre vers autre chose : tel notre ego, ou notre groupe, ou notre famille, nos amis, notre patron, notre communauté, etc, etc… enfin, peu importe à quoi nous succombons !…

D’ailleurs, bien souvent c’est pour se faciliter les choses et éviter d’affronter la réalité de la réelle soumission à Dieu !

Chaque fois que nous avons désobéit à Dieu et ses recommandations (ou avons tendu vers autre chose) c’est que nous avons succomber à une autre idéologie : une fabrication humaine, de la conjecture intellectuelle, le paradigme ambiant, un phénomène de mode, etc….

Et nous n’aurions pas désobéit si nous avions réellement conscience du jour des comptes, du jour final, et si nous nous rappelions de cela assez fréquemment… Car le rappel est primordial ! Il faut donc s’exercer au rappel toute la journée et tous les jours… sans cesse ! C’est le rôle principale de la « Salat », contact permanent au « dzikr » (rappel de Dieu). Peu importe la manière que vous choisissez pour la mettre en application, ce principe doit rester au cœur de cette pratique :

{Coran 20:14} « Je suis DIEU ; il n’y a pas d’autre dieu à côté de Moi. Moi seul, tu devras servir. Et observe les Prières de Contact (Salat) pour te souvenir de Moi. »

 

Une réponse à Désobéir à Dieu = Idolatrie

  • Paix sur vous!

    Mon opinion c’est que la majorité du Coran est écrit comme un témoignage du présent du temps du prophète Mohammed. Il y a un peu de prédiction du futur (prophétie), beaucoup d’exemples du passé, nombreux avertissements, et enfin des exemples de preuves à méditer. Pour moi, » Obéir à Dieu, obéir au messager » est un témoignage du présent, une fois que le prophète Mohammed meurt, il ne reste plus qu’à obéir à Dieu et à obéir à Son message.

    La clé c’est le temps présent des versets. Car sinon pourquoi par exemple 2/191 Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés: l’association est plus grave que le meurtre.
    Tout le monde s’accorde pour dire que c’est un ordre pour une circonstance donné à un moment donné. Tout comme on ne peut obéir au prophète que si il est vivant. Il n était qu’un homme qu’on a divinisé en quelque sorte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *