Cher frères et sœurs, assalam aleykoum. Que la sérénité soit votre gouvernante.

J’ai depuis quelques temps entamé l’écriture d’un Livre dont je souhaite vous faire part. Le livre est axé sur le développement personnel sur base du Coran car j’ai noté que cela faisait grandement défaut aux jeunes issus des cultures musulmanes comme c’est mon cas. Le livre se veut non polémique, même si certains tenteront de le classer dans cette rubrique du fait que certaines pensées ne colleront pas forcément à leurs dogmes. Il regroupe certaines analyses et conclusions qui sont ressorties de ces deux dernières décennies que j’ai passée dans l’étude de l’écriture sainte. En tentant d’être pragmatique et en allant à l’essentiel pour avoir une vision plus efficiente des notions primordiales du Coran et de la foi qui en découle.

Je pense terminer le livre d’ici janvier 2018, car je en suis pas très rapide et que cet exercice demande pas mal de relecture. Il devrait faire aux alentour de 150 à 160 pages. De plus je continue le développement des sites internet en parallèle. Si Dieu veut, je mettrai en place début septembre un système de newsletter accessible depuis le site et le blog pour ceux qui souhaiteront être tenu au courant de l’avancée du bouquin et recevoir des rappels bimensuels (2 fois par mois) tirés de nos prières collectives hebdomadaires.

En avant première je vous communique ci dessous un extrait du livre, son introduction, qu’il se peut que je retouche entre-temps avant publication définitive.

J’aimerai recevoir vos avis et savoir si ce projet vous intéresse mais surtout recevoir vos encouragements, ce qui m’aiderait à me motiver encore plus bien que ma motivation soit déjà bien engagée. N’hésitez pas à m’en faire part dans la zone de commentaires en dessous de l’article, ou en privé par email si vous préférez en envoyant votre message à : coranseu@coran-seul.com

Voici l’extrait, je vous souhaite une bonne lecture :

 

بدء

———————————————————————
1. Introduction.
———————————————————————

Au commencement il y avait le néant, du moins c’est ce que je pensais. Puis je naquis en 1974 dans l’Atlas algérien avant d’être expatrié deux ans plus tard pour des raisons économiques. Ensuite, comme la plupart des enfants je grandis dans la naïveté jusqu’à ce que certaines questions existentielles ne me rattrapent. Comme beaucoup de maghrébins, je vécu une adolescence complexée, tiraillé entre la religion et ma condition sociale. Et je ne parle pas là d’un complexe exclusif aux immigrés, mais bien d’un complexe culturelle lié à l’arabité.

Je vécu assez mal la tradition pour ma part, et s’ensuivit un rejet ferme de la religiosité. Et ce n’est qu’à l’age adulte que j’ai compris qu’il y avait une énorme différence entre la religion traditionnelle et le Coran. Et c’est la redécouverte de ce dernier qui m’a ouvert l’esprit en même temps que les portes du bonheur. Bonheur que je souhaites partager avec vous au travers de ce livre, en vous communiquant les clés du développement personnel telles que je les ai perçues au travers de ma relation avec l’écriture sainte ; à mille lieues de la tradition et de ses superstitions.

Mais revenons-en au Commencement… Depuis toujours, tout le monde recherche son bien-être. La vie n’est qu’une quête interminable de subsistances à placer au service du corps et de l’esprit. L’enfant naïf, une fois rassasié, s’évertue à chercher une activité qui occupera « son esprit » et consumera « son corps», leur donnant ainsi un sens à tous deux. S’il ne trouve pas d’activité pour satisfaire l’un ou l’autre, ou les deux, alors l’ennui s’empare de lui créant un déséquilibre psychique et une sensation de vide. C’est parce qu’il lui manque ce qui donnait un sens à sa vie jusque là. Ce qui remplissait le manque laissé par l’incompréhension de sa livraison à ce macrocosme dans lequel nous évoluons.

En grandissant, cela ne s’arrange pas forcément pour lui. Il occupe le temps qui passe en vaquant à des occupations diverses. Et lorsque l’affairement s’estompe, il renoue avec cette sensation de vide qu’il a connu auparavant. C’est le premier type de vide. Le manque d’existence ; un vide laissé par le manque d’activité du corps et l’absence de dessein.

Mais il y a un autre type de vide. Celui-ci lié à la quête de complémentarité qui s’impose peu à peu au sein de l’individu et détermine son niveau de sociabilité. Ce besoin inné de l’autre qui se traduira par la quête d’amitié et d’amour. Et lorsque ce besoin n’est pas assouvi ou bien corrompu, s’ensuit le second type de vide : le manque d’essence.

Alors, pourquoi cette brève analyse banalisée ? Me direz-vous. Eh bien, c’est en cherchant à comprendre ces mécanismes de manques que nous réaliserons toutes les implications de ces derniers dans les lacunes de notre société. Et c’est en rattachant cela à la création et à son créateur que les choses s’éclairciront peu à peu.

Ainsi par analogie nous pourrions rattacher le « manque existentiel » à la perte de notre statut de serviteur de Dieu lors du péché originel ; la perte de notre fonction primordiale et de notre utilité. Et s’ensuivrait le rattachement logique du « manque essentiel » à la perte de rattachement direct à l’Essence première : Dieu.

Nous prendrions ainsi conscience que toute quête spirituelle devrait se concentrer autour du rétablissement de ce contact direct avec le Créateur et le rétablissement de notre utilitarisme qui devrait « Lui » être dévolu. Car détrompons-nous, la quête de l’équilibre et du bonheur passe par cette prise de conscience dont l’effet n’est rien d’autre que la revalorisation de notre être et de notre existence. C’est la voie qui permettra un positionnement authentique pour le bien et contre le mal. Et il n’y a pas d’épanouissement durable qui ne soit pas fondé sur un tel positionnement.

Je vous propose dans cet ouvrage un cheminement atypique vers cet objectif. Nous transiterons par les notions les plus fondamentales du Coran en les décortiquant jusqu’à la racine. Cette exploration nous conduira de changements de paradigme en démystifications et à différencier définitivement crédulité et foi. Cette reconquête de notre ingénuité nous libérera de certaines chaînes imposées par la tradition pour mieux définir Dieu, qui par son essence ne veut que notre bonheur. Ce qui, paradoxalement, semble être en définitive aux antipodes de la religion intronisée depuis des lustres au titre d’« Islam » ; loin de sa définition coranique.

21 réponses à Notification de la parution prochaine d’un Livre. InchAllah.

  • Salam,

    C’est un projet très intéressant.
    Je vous encourage à le poursuivre !

    • Désolé de répondre si tardivement car j’étais en congés un peu à l’écart des technologies. Merci beaucoup pour vos encouragements.

  • Paix sur vous.

    Je viens de découvrir ce site aujourd’hui, je l’ai rapidement parcouru, et le peu que j’ai lu m’a fait du bien.

    Même si nous ne sommes pas beaucoup à reconnaître le Coran comme unique source à suivre, ce qui peut décourager, non seulement je vous encourage, mais je vous remercie pour vos efforts.

    Est-ce que vous avez déjà posté quelques réflexions sur le sujet d’avertir les gens aux sujets du châtiment ? Merci.

    • Paix sur vous et merci pour vos encouragements qui me fond chaud au coeur.
      J’ai probablement déjà publier des articles sur le châtiment, mais pas forcément sur le fait d’avertir les gens. De plus il faudrait se lancer dans une analyse approfondie de ce qui est entendu par « châtiment » dans le Coran, car il est fort à pensé que des traductions plus approprié du terme soient disponibles en langue française. Je réfère largement le terme « rétribution » qui implique un retour de flamme provoqué par le dévot, plutôt que châtiment qui sous-entend une connotation un peu sadique du créateur.

      Encore merci pour votre message. Passez une bonne journée.

  • D’après ce que j’ai compris de ton livre,il reprend les thèses des coranistes qui ne reconnaissent que le Coran comme source de l’Islam et rejettent la Sunna qu’ils appellent traditions.
    Excuse-moi de te dire cela de façon crue,mais tu ad choisi la mauvaise voie.En effet,La Sunna va de pair avec le Coran.Elle explique les faits,gestes et paroles du Messager d’Allah, paix sur lui,tels qu’énoncés par le Coran.En d’autres termes,sans la Sunna,il serait impossible d’appliquer les commandements de Dieu tels que mentionnés dans le Coran.
    En conclusion, réfuter la Sunna et se contenter de la lecture du Coran est de la pure mécréance.

    • Bonjour Aladin, c’est donc tout ce que le génie de ta lampe t’a inspiré?
      Puisque tu n’éprouve aucune gêne à être « cru » comme tu le dis si bien, alors tu m’accordera de n’éprouver aucune gêne à répondre de manière synthétique et cru aussi.

      1. TU ne peux rien comprendre de mon Livre puisque tu ne l’a pas lu et ne e lira probablement jamais car tu te l’interdira de toute vidence, et donc ta critique restera éternellement superficielle car se basera sur des suppositions.

      2. Je ne te permet pas de déclarer que j’ai choisi la bonne ou mauvaise voie. Tu n’es en aucun point supérieur à moi et tu n’a absolument aucune espèce d’autorité divine pour émettre un tel décret. Nous nous retrouverons tous devant Dieu un jour et tu justifiera de ce que tu soutien et j’en ferai de même, et nous verrons bien qui a tord et qui a raison. En attendant continue à juger et condamné les gens, t’es effectivement sur la bonne voie (ironie bien sûr!)

      3. Le livre traitera principalement du développement personnel, et ayant été longtemps sous le joug de la tradition, je suis très bien placé pour comprendre qu’il serait contre-productif pour la développement personnel du lecteur de condamner de manière cru la tradition sachant que beaucoup seront encore sous son emprise. Non, la critique sera respectueuse et argumentée. et je n’entend pas seulement « sounnah » par tradition, mais bel et bien la tradition au sens large de ce terme qui concerne aussi bien les chiites, les sunnites et même les chrétiens et le juifs si tu veux comprendre. La sounnah c’est très vague, et si tu entand par « sounnah » une confiance aveugle en « Boukhari » et compagnie, alors nous n’avons effectivement pas la même approche de la sounnah.

      4. Dans ta dernière phrase tu joue très subtilement sur les mots avec malice… tu sens bien que tu dois peser tes mots alors joue de subtilité pour le couvrir et ainsi tu utilise l’expression « se contenter de la lecture du Coran » plutôt que de dire « se contenter du Coran » qu’il semble que tu pense pourtant au fond… Et pour cette simple déclaration que tu fait je ne commenterai pas plus et je vais simplement t’inviter au rendez-vous avec Notre Créateur qui approche à grand pas et tu assumera pleinement le poids de tes propos puisque tu es si sûr de toi. On verra si en face de lui tu sauras maintenir que la foi en son Livre seulement en se gardant de toutes sources externe est « pure mécréance ».

      Aussi, pas la peine de répondre. Il n’y a rien à répondre, tu es sûr de toi et moi autant ou plus. Et je n’ai pas l’intention de m’éterniser dans des débats futiles, j’ai bien d’autres choses plus sérieuse à faire.

      Que la paix t’accompagne jusqu’au jour escompté.

      • Paix sur vous !

        Merci pour votre réponse. Il me semble que le mot « châtiment » d’après un moteur de recherche est écrit 337 fois, donc c’est le mot qui me venait à l’esprit. Oui « rétribution » est peut-être approprié pour ce que je souhaitais exprimer.

        La question que je me pose c’est que le devoir d’un croyant n’est-il pas d’avertir le plus de monde possible, à la manière des prophètes, sans à tout prix faire une leçon de morale. Car c’est Dieu qui dirige, et que nous avons tous constaté que nous n’avons aucun pouvoir de persuasion auprès des autres et surtout sur certains de nos proches.

        Justement par rapport au commentaire de Akim Aladin, ce n’est pas évident de trouver le bon « ton » pour répondre. Mais je dirais que l’être humain en général à besoin de certitude. Une croyance fausse partagée par un grand nombre devient vérité.

        L’anecdote la plus étonnante que j’ai entendu c’est que le hadith le plus authentique, le plus unanime qui existe serait ce fameux hadith qui dit comme quoi le prophète Mohammed aurait interdit d’écrire quoique ce soit sur lui, ci ce n’est le Coran qui est bien sûr a été transmit par son intermédiare.

        Pour ma part il me semble qu’on ne saura jamais comment on pratique le rituel de la prière avec exactitude car il n’est pas indiqué dans le Coran. On ne sait pas combien de mouvement, de répétitions, de génuflexions, prosternations etc. Donc il est libre à chacun de trouver son rituel. Par exemple il me semble qu’il n’est pas bon de dire Allah Akbar. Car Akbar veut dire « le plus grand » donc c’est une comparaison. Et Dieu ne peut se comparer.

  • Pour répondre à Akim. Tout les commandements de Dieu se trouve dans le Coran. Ne pas confondre commandement et rituel. Dieu dit qu’il n’a rien omis d’écrire dans le Livre 6:38.

    Le paradis n’est pas inaccessible à ceux qui ne font pas la prière ou le jeûne. Ceux qui croient et font les bonnes actions ont accès au Paradis.

    Mais surtout ne pas associer à Dieu. Du moment où tu suis d’autres commandements tu te disconnectes, tu te « désassocies » de Dieu, tu suis la religion de Bukkhari et Muslim.

  • Bonjour,
    Votre livre semble intéressant, je ne peux d’ailleurs que vous encourager à continuer étant donné que vous avez fait du Coran votre seule source de guidance religieuse. Ça ne devrait être que pure logique pour n’importe quel musulman d’agir de cette manière puisque le Coran lui-même, base commune de tout musulman (toutes sectes confondues), exige qu’aucun croyant ne devra suivre une autre source religieuse en dehors du Coran.
    Dieu vous bénisse.

  • Bonjour à tous et que la paix vous accompagne dans votre parcours.
    Je vous encourage également. Sachez que nous sommes nombreux à encourager votre travail. Par ailleurs votre site Coran-seul est une excellente mine d’informations précieuses très utile que j’utilise régulièrement. « Sans remettre à dieu seul »…Pas facile quand notre culture, notre environnement nous a conditionné à comprendre les choses sous un certain angle. Il est tellement plus facile de considérer que j’ai la vérite et que les autres sont dans l’erreur pour éviter ce douloureux questionnement intime sur nos certitudes et cela vaut aussi pour ceux que l’on apelle les « coranistes »..
    Maintenant pour amener ma pierre à l’édifice : « Si tu te bases uniquement sur le coran comment fais-tu pour faire ta prière ? ». sempiternel question que brandissent les tenants de la tradition othodoxe. On part de notre acquis et on essaie a postériori de trouver des réponses et si le coran ne les donnent pas alors on cherche ailleurs les justifications nécessaires dans des sources extérieures. Pour ma part il faudrait plutot inverser la question si on place vraiement notre confiance en Dieu : « Ok, les détails de la prière ne sont pas dans le coran donc est-ce que cette notion de prière telle que je l’entends est-elle la bonne définition du mot Salat et n’est elle pas faussé par des siècles de sédimentation culturelle ? Ou bien est-ce que au fonds à trop se perdre sur des détails on en oublie pas le plus important ? (je renvoie sur cette réflexion à l’épisode de la vache et des questionnements futiles des juifs qui doivent nous servir d’exemples : Honore ton dieu voilà le plus important…). Est-ce que Ibadat se résume à des rituels physiques vidés de toute acte spirituel ? Voilà des pistes à explorer, à argumenter avec les signes de dieu (Kitabs, nature et notre conscience humaine saine).

    Notre savoir est un acquis en évolution constante alors ne le figeons pas dans le marbre pour l’éternité..L’anthropologie, l’archéologie, l’histoire, la géographie, la lexicographie, la linguistique..Toutes ces disciplines et bien d’autres sont des sciences « islamiques » alors ne nous en privons pas et débattons afin de s’éclairer et de s’enrichir mutuellement

    Que dieu nous aide et nous guide à faire de ce monde un petit paradis. Ce guide est en nous, il est autour de nous et dans les écritures saintes…Pour seul slogan pratique : Liberté, égalité, fraternité.

    • Merci pour les encouragements… ça m’encourage effectivement. Et merci pour votre témoignage plein de sagesse. Pas forcément évident, en effet de formater son Esprit et d’essayer de ré-aborder le Coran avec un esprit le plus vierge possible et le plus ouvert possible. Certains outils de ce site sont là pour nous y aider. Bonne journée à vous.

  • Salam Aleykoum

    Félicitations et encouragements à Admin (désolé j’ai pas saisi votre nom) pour votre site web trés interessant et utilitaire pour celui qui veut et aime s’attacher et naviguer dans le Coran comme il est cette source inépuisable de biens de miséricordes et de remèdes.
    Qu’Allah nous y en profite. Amiine.
    Et pour votre livre on vous souhaite du succés et de la guidance nous l’attendons prochainement Incha Allah. Bara’Allah fih.
    Certains commentaires peuvent ou veulent désorienter, faire douter des lecteurs lamdas. Qu’Allah nous en préserve.
    Sachons que les sciences qui sont dans le coran sont infinies elles passent de générations en générations. Alors que l’homme n’a qu’un temps limité. C’est à peine alhamdoulillah il maitrise une science.
    Ne commettons pas l’ereur de vouloir dissocier ou d’opposer le Coran et la Sunnah du Prophète Mouhamed salallahou aleyhi wa salam. Qu’Allah nous en préserve. C’est effectivement Mouhamed (salallahou aleyhi wa salam) qui nous a fait connaitre ce livre béni. C’est lui qu’Allah a choisi. Allah lui même a dit suivez Allah et suivez le messager. Le messager dit attachez vous au Coran et ma Sounnah. C’est trés clair.
    C’est pas facile mais c’est le travail de chaque musulman. Tout en sachant que c’est un travail qu’on peut pas finir les savants ont fait leurs oeuvres sont partis macha Allah. L’étude même d’un verset ou d’un hadith je parle d’étude peut souffir à la vie d’un homme vers la guidée.
    Encore félicitations et pour ton livre le sujet est bien actuel donc beaucoup de succés.
    Qu’allah nous pardonne et nous guide.

    • Salam aleykoum Ali.
      Merci pour votre message et vos encouragements, ainsi que votre attitude exemplaire. Si seulement tous ceux qui se proclament sunnites pouvaient avoir la même largesse d’esprit. Et effectivement, le développement collectif ne semble pas trop fonctionner au sein de la communauté. Je pense que c’est parce qu’il y a négligence et tare du développement Personnel.

  • Salam, J’ai très hâte de lire votre livre et je suis persuadée que je l’apprecierai beaucoup , tout comme votre site. Sachez que votre site internet Coran Seul m’a permis de renouer avec l’Islam. J’avais en effet un peu abandonné l’Islam, en tout cas j’étais en recherche de compréhension, car je ne voyais cette religion qu’à travers les traditions que l’on m’avait enseignées. Un jour, j’ai décidé de réellement comprendre le Coran car, selon moi, c’est par le Coran que nous devons comprendre l’Islam. Après quelques recherches sur internet j’ai été très heureuse de tomber sur votre site qui est une de mes sources principales dans la compréhension du Coran. Je vous remercie du fond du cœur pour le travail que vous faites, je pense que cela aide énormément de gens. Je vous encourage à terminer votre livre bien que ce ne soit pas une tâche facile. J’essaierai d’être une de vos premières lectrices 🙂 qu’Allah vous aide dans tous vos projets incha Allah.

    • Salam aleykoum.
      Wawh… ça fait vraiment plaisir de lire ça.
      Pour le Livre, la vie étant ce qu’elle est, j’ai pris pas mal de retard dans l’écriture mais je ne lâche pas le projet, ça prend juste plus de temps que prévu.
      Merci d’utiliser le site et je suis vraiment ravi si ce site vous a permis de renouer avec votre foi et de mieux comprendre l’imposture qui nous entoure et nous submerge même parfois malheureusement. Dieu est avec ceux qui lui font totalement confiance à lu et personne d’autre. Que la paix soit sur les vrais croyants de tout horizons.

  • Cette introduction donne vraiment envie de lire la suite. L’objectif de janvier 2018 est-il atteint ? Merci pour votre travail.
    Pourriez-vous me tenir au courant quant à la sortie de votre livre?

    • Merci Etienne.
      L’objectif de Janvier ne sera malheureusement pas atteint… j’ai sous estimé la tache et surestimé ma disponibilité. Il faudra encore plusieurs mois avant que je n’achève mon travail comme je le souhaite. En même temps, je ne me mets pas trop de pression non plus car n’ayant aucune prétention et cherchant surtout à produire quelques chose de sincère et vraiment utile. Mais je ne manquerai pas de vous tenir informé lorsque j’approcherai du terme et lorsque l’ouvrage sera disponible. Encore merci pour l’intérêt porté et les encouragements.

  • salam Alaikoum,

    que ton objectif aboutisse très vite, afin que nous puissions te lire rapidement.
    je suis une adepte déjà de tes cours et tes vidéos qui sont d’une très haute qualité.
    merci à toi pour ton investissement.

    • Merci Beaucoup pour ces encouragements. Ça m’encourage clairement à continuer à avancer et à tenter d’apporter toujours plus. Passez une bonne journée.

  • salam Alaykoum , je chercher un site pour faire des recherches sur le Coran mot par mot , merci beaucoup j’ai trouver mon bonheur dommage manque quelque sourate mais super travail j’ai trouver ce que je chercher , Baarak Allahou fik

    Je découvre également ce message, Magnifique, cela est en accord avec une partie de mes recherche
    je me permets de vous les partager ici elle son en plusieurs partie voila la première https://www.facebook.com/benjamin.amine.pino1/posts/567012016970736

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *