coran

Dans mon précédent article je vous ai, entre autres, manifesté mon exaspération envers notre « Pseudo-communauté ». En ajoutant que le terme « oummah » traduit généralement par « communauté » avait été autant déformé que le mot « mouslim ». Que diriez-vous de nous plonger dans l’étude de la racine de ce mot « amama » pour comprendre les fondements étymologiques de tous les termes qui en découlent? Tel l’Imam (guide spirituel), ou encore le « oumiy » (traduit souvent par illettré), ou simplement « oum » (la mère).

Comme pour la racine « salama » (préservation & amélioration) et le mot « mouslim » (musulman), commençons par regarder les différents mots issus de cette racine : Continuer la lecture

Cher frères et sœurs, assalam aleykoum. Que la sérénité soit votre gouvernante.

J’ai depuis quelques temps entamé l’écriture d’un Livre dont je souhaite vous faire part. Le livre est axé sur le développement personnel sur base du Coran car j’ai noté que cela faisait grandement défaut aux jeunes issus des cultures musulmanes comme c’est mon cas. Le livre se veut non polémique, même si certains tenteront de le classer dans cette rubrique du fait que certaines pensées ne colleront pas forcément à leurs dogmes. Il regroupe certaines analyses et conclusions qui sont ressorties de ces deux dernières décennies que j’ai passée dans l’étude de l’écriture sainte. En tentant d’être pragmatique et en allant à l’essentiel pour avoir une vision plus efficiente des notions primordiales du Coran et de la foi qui en découle.

Je pense terminer le livre d’ici janvier 2018, car je en suis pas très rapide et que cet exercice demande pas mal de relecture. Il devrait faire aux alentour de 150 à 160 pages. De plus je continue le développement des sites internet en parallèle. Si Dieu veut, je mettrai Continuer la lecture

L’Allégorie de la mouche!…

Résultat de recherche d'images pour "mouches noires"

{Coran 22 :73 & 74} – Ô gens, voici une parabole à laquelle vous devez réfléchir attentivement : les idoles que vous érigez à côté de DIEU ne peuvent jamais créer une mouche, même si elles s’unissaient pour le faire. Par ailleurs, si la mouche leur vole quelque chose, elles ne peuvent pas le récupérer ; faible est le poursuivant et le poursuivi. – Ils n’estiment pas DIEU comme Il devrait être estimé. DIEU est le Plus Puissant, le Tout-Puissant.

Analysons et comparons ce verset inch’Allah.

Les idoles ne peuvent pas créer une mouche. Aussi, Mohamed n’a pas créé le Coran. Ni aucun messager, le message.

Dans cet exemple, la mouche pourrait être comparée à « une révélation de Dieu » : Les idolâtres restent bloqués sur « le messager » et ne réalisent pas le simple fait que le message vient de Dieu et non pas des messagers. En focalisant sur le messager, ils en font une idole, bon gré mal gré. Continuer la lecture

Avant d’entrer dans le vif du sujet, revenons sur la notion du mot arabe « al-grayb » abordé au précédent article et ajoutons quelques versets et explications.

Voyons quelques mentions de « Ceux qui croient en l’invisible (grayb) » et formulations apparentés dans la forme (qui croient en quelque chose de non vérifiable ou difficilement vérifiable) :

{Coran 14:27} DIEU renforce ceux qui croient en la parole prouvée, dans cette vie et dans l’Au-delà. Et DIEU égare les transgresseurs. Tout est en accord avec la volonté de DIEU.

… ceux qui croient en DIEU et au Jour Dernier. » {Coran 2:126, 2:232 & 9:18}

Les justes sont ceux qui croient en DIEU, au Jour Dernier, aux anges, à l’écriture sainte, et aux prophètes … {Coran 2:177}

… ceux qui croient en DIEU et en Ses messagers {Coran 4:152}

{Coran 6:92} Ceci aussi est une écriture bénite que nous avons révélée, confirmant les écritures saintes précédentes, que tu puisses prévenir la communauté la plus importante et toutes celles au alentour. Ceux qui croient en l’Au-delà croiront en ceci (l’écriture sainte), et observeront les Prières de Contact (Salat).

(parmi les choses invérifiables : )

{Coran 2 :213} Les gens étaient autrefois une seule communauté quand Dieu envoya les prophètes comme porteurs de la bonne nouvelle, aussi bien que comme avertisseurs. Il fit descendre avec eux l’Écriture, portant en elle la vérité, pour juger parmi les gens dans leurs disputes. Ironiquement, ceux qui reçurent l’Écriture furent ceux qui rejetèrent toute nouvelle Écriture, malgré les preuves évidentes qui leur ont été données. Ceci est dû à la jalousie de leur part. Dieu guide ceux qui croient en la vérité qui est contestée par tous les autres, conformément à Sa volonté. Dieu guide quiconque le veut dans un chemin droit.

Cependant il est souligné par exemple que la conformité du Coran avec les écritures précédentes dans son ensemble est vérifiable pour sa part : Continuer la lecture

Dans le verset 2:2, au tout début du Coran Dieu parle de « El-Grayb » , notion complexe qui fait de manière générale référence à ce qui est «  mystérieux », que même les Djinns ne connaissent pas (34:14).

Notion qui parfois mène à la confusion notamment lorsqu’on la rapproche du verset 17:36.

{Coran 2:3} qui croient en l’invisible, observent les Prières de Contact (Salat), et de nos provisions à leur égard, ils donnent en charité.

{Coran 17:36} Vous ne devrez pas accepter d’informations à moins que vous ne les ayez vérifiées par vous-mêmes. Je vous ai donné l’ouie, la vue, et le cerveau, et vous êtes responsables de les utiliser.

Nous allons ici voir qu’El Grayb, c’est tout simplement sa science divine, son domaine privé, dans lequel Il invite qui Il veut, et que l’on ne peut explorer qu’avec son autorisation et son agrément ; et certainement pas de notre propre chef.

Il s’agit donc d’un domaine qui de toute manière est, par définition, invérifiable par « soi-même » et qui nécessite l’intervention divine pour être expérimenté et vérifié.

Et afin que l’on comprenne mieux cette notion et que l’on dissipe quelques erreurs de compréhension Continuer la lecture