Hypocrisie

Dans mon précédent article je vous ai, entre autres, manifesté mon exaspération envers notre « Pseudo-communauté ». En ajoutant que le terme « oummah » traduit généralement par « communauté » avait été autant déformé que le mot « mouslim ». Que diriez-vous de nous plonger dans l’étude de la racine de ce mot « amama » pour comprendre les fondements étymologiques de tous les termes qui en découlent? Tel l’Imam (guide spirituel), ou encore le « oumiy » (traduit souvent par illettré), ou simplement « oum » (la mère).

Comme pour la racine « salama » (préservation & amélioration) et le mot « mouslim » (musulman), commençons par regarder les différents mots issus de cette racine : Continuer la lecture

Vouer notre adoration (assujettissement) et nos vies à Dieu Seul est la manifestation naturelle et la seule valable de notre soumission à Lui.

Si le but et la fondation de tous les choix et des directions que nous prenons dans la vie, ne sont pas de plaire à Dieu seul et de suivre sa guidance divine, alors nous pouvons facilement atterrir sur la route de l’idolâtrie et satisfaire nos propres divinités.

Ensuite, si nous continuons sur cette mauvaise fondation sans réévaluation ou repentance avant de quitter cette terre, nous terminons simplement en tant que perdants au Jour du Jugement (4:116). Car toutes les bonnes actions sont vaines si Dieu n’approuve pas cette fondation et ne nous pardonne pas de commettre tel ou tel péché.

De nombreuses générations ont été déviées du chemin de Dieu, pensant qu’elles faisaient le bien, uniquement parce qu’elles ont changé de directions après avoir reçu la guidance, puis ont perdu leur focus sur le seul chemin parfait que Dieu a désigné et le seul message parfait communément délivré par tous les messagers : « Adorez (servez) Dieu Seul et EVITEZ l’idolâtrie » 16:3621:25.

L’adoration d’idole annule Continuer la lecture

Comprendre le Coran.

« Que DIEU soit loué de nous bénir plus que bon nombre de Ses serviteurs croyants. » (27 :15)

« Que DIEU soit loué et paix sur Ses serviteurs qu’Il a choisit… » (27 :59)

« Que DIEU soit loué ; Il nous montrera Ses preuves, jusqu’à ce que nous les reconnaissions. Notre Seigneur n’ignore jamais rien de ce que nous faisons. » (27 :93)

Glorifié soit Dieu car nous ne connaissons que ce qu’il nous a enseigné !
De notre côté nous ne pouvons que nous efforcer d’apprendre mécaniquement le Coran. Quant à sa compréhension, il incombe à Dieu de nous en faire part ou non.

Nous avons évoqué au précédent article la nécessite d’apprendre le Coran. Toutefois « Apprendre » ne garanti pas de « comprendre ».

Dieu n’a de cesse dans le Coran de nous dire qu’Il a scellé le cœur des mécréants. Qu’il les a rendu sourds, muets et aveugles… complètement indifférents au rappel de leur créateur ! Quand ils sont informé au sujet de Dieu, ils se moquent. Que Dieu les maudisse donc et surtout qu’il nous protège de leurs mauvaises œuvres. Continuer la lecture

L’inquiétude envers nos proches incroyants.

Loué sois Dieu qui, un jour prochain, ôtera tout chagrin et toute inquiétude du cœurs de ses serviteurs dévoués :

{Coran 39:61} Et DIEU sauvera ceux qui ont maintenu la droiture ; Il les récompensera. Aucun tort ne les touchera, et ils n’auront pas de chagrin.

C’est un phénomène naturel, voir un réflexe normal, pour tout croyant sincère, de s’inquiéter pour ses proches qui refusent de croire  ou adorent des idoles sans s’en rendre compte.

Mais rappelons nous que tous n’est que « test », à la fois pour nous comme pour eux !

{Coran 18 :6 & 7} Tu peux te blâmer à cause de la réponse qu’ils font à ce récit, et parce qu’ils n’y croient pas ; tu peux être attristé. Nous avons paré toutes choses sur terre, afin de les tester, et ainsi distinguer ceux d’entre eux qui œuvrent à la droiture.

De plus Dieu connait réellement celui « qui » croit et celui « qui » ne croit pas : Continuer la lecture

Satan et les diables.

Apprenons à reconnaître Satan, et à se protéger de lui.

Tout d’abord, notons une différence qui n’est malheureusement souvent pas faite ni même réalisée, qu’il y a une grosse différence entre les termes « Ibliss » et « Cheytane ». Ibliss, étant un qualificatif désignant le prince des démons. Et al-cheytane étant l’équivalant de « le démon » en français. Par ailleurs, le terme « cheytane » de par sa graphie renvoi directement à « Satan » et donc le pluriel « al-chayatin » donnerait « les satans », que nous corrigeons en français par « les démons » ou encore « les diables ». Notons aussi qu’il y a des « démons » invisibles du domaine de l’Esprit (parmi les Djinns) et des démons physiques (parmi les être humains). Le « chayt », racine du mot « cheytane » étant « une mauvaise influence » ; les cheytanes (démons) sont donc ceux qui sont sous l’emprise de cette mauvaise influence. Ce sont les fameux « possédés » que nous nommerons souvent pour éviter des amalgames douteux hollywoodiens en « hypnotisés ».

Après cette entrée en matière, nous pouvons tenter de déceler dans le coran ce qui les caractérise, en commençant par remarquer qu’une de ces caractéristiques est d’interdire les choses permises : Continuer la lecture

Conseil lecture :