La théorie des Formes

Nous avons vu précédemment qu’il y avait interaction entre notre volonté et celle de Dieu. Et aussi qu’il y avait interaction entre nos actes et le programme/système préétabli par Dieu !

Parmi ces règles, nous avons, dans d’autres articles appris qu’il était possible de garder un contact permanent avec Dieu par le biais des prières de contact quotidiennes correctement formulées ! Celles-ci agissent comme une combinaisons pour entrer en relation avec Dieu et déclencher l’interaction. Une fois de plus à l’air de l’électronique où tout est télécommandé à distance, cette interaction ne devrait rien avoir de surprenant et être plus facile à concevoir pour nous que pour les générations précédentes !

Toutes ces relations entre le monde sensible et l’invisible, dès qu’elles échappent au explications de notre science physique, constitue le domaine que nous appelons « Métaphysique ».
Et parmi les grand Métaphysiciens que ce monde ai porté, il en est un extrêmement intéressant et dont beaucoup des théories se sont retrouvée confirmée plus tard par le saint Coran ! Il s’agit de « Platon ».
Je vous invite au passage à lire son dialogue intitulé « allégorie de la caverne » il va en surprendre plus d’un !

Mais ici, c’est une autre théorie que j’aimerai aborder, celle qui fut nommé « théorie des formes » (cf  le dialogue de « Parménide » par Platon). Et si je l’aborde c’est qu’en plusieurs point elle rejoint la conception d’une connexion entre notre « vrai moi » (l’âme) et notre « moi physique » (le corps).

Chaque fois qu’une âme humaine est né, une personne humaine est assigné au nouveau bébé depuis le réceptacle des âmes. Dieu assigne les âmes en accord avec Sa connaissance (28 : 68). Chaque âme ayant mérité d’être assigné a un certain corps, et de vivre dans certaines circonstances. Dieu seul sait quelles âmes sont bonnes et quelles âmes sont mauvaises. Nos enfants sont assignés à nos maisons en accord avec le plan de Dieu.

Une âme djinn est aussi assigné au nouvel être humain pour représenter le point de vue de Satan. Tandis que le corps physique est reproduit des parents djinns, l’âme djinn est celle d’un individu indépendant. Les djinns sont les descendant de Satan [7:27 ; 18:50]. Le djinn qui est assigné à l’être humain reste avec lui de la naissance à la mort, et sert comme principale témoin au Jour du Jugement [50:23]. Un débat continuel prend place dans nos têtes entre l’âme humaine et l’âme djinn jusqu’à ce que les deux soient convaincu d’un point de vue. (R. Khalifa – appendice 7)

Platon avait pareillement établi par divers constatations logiques, l’existence d’un monde qu’il appela « monde des formes intelligibles » (note : terme comparable à « al-3alamine » dans le coran) et qui est en connexion et en relation directe avec le monde physique tel qu’on le connait et que Platon défini comme « monde sensible ». Le monde intelligible est le monde où évolue la pensée, donc invisible, ou plutôt impalpable, car la pensée y crée des images… notamment pendant le sommeil où ce monde invisible nous semble d’un coup « plus réel ».

{Coran 2:3} Les justes, qui croient en l’invisible, observent les Prières de Contact (Salat),* et de nos provisions à leur égard, ils donnent en charité.

{Coran 7 :20} Le diable leur chuchota aux oreilles, afin de leur révéler leurs corps, qui étaient invisibles pour eux. Il dit, « Votre Seigneur ne vous a interdit de cet arbre, que pour vous empêcher de devenir des anges, et d’atteindre l’existence éternelle. »

Selon Platon le monde réel ne serait que le reflet du monde de l’intellect. Les mêmes objets qui sont intemporels dans le monde de la pensée se retrouvent éphémères dans le monde réel. Le Coran lui nous apprends que le monde réel ne serait là que pour exposer le monde de l’esprit et de l’âme, en guise de seconde chance.

Extrait de « Timée » de Platon :

« Il faut convenir qu’il existe premièrement ce qui reste identique à soi-même en tant qu’Idée, qui ne naît ni ne meurt, ni ne reçoit rien venu d’ailleurs, ni non plus ne se rend nulle part, qui n’est accessible ni à la vue ni à un autre sens et que donc l’intellection a pour rôle d’examiner ; qu’il y a deuxièmement ce qui a même nom et qui est semblable, mais qui est sensible, qui naît, qui est toujours en mouvement, qui surgit en quelque lieu pour en disparaître ensuite et qui est accessible à l’opinion accompagnée de sensation. »

Réarranger nos priorités.

{Coran 6 :32}. La vie de ce monde n’est rien de plus qu’illusion et vanité, tandis que l’Au-delà est bien mieux pour les justes. Ne comprenez-vous pas ?!

{Coran 28 :60} Tout ce qui vous est donné n’est que le matériel de cette vie, et sa vanité. Ce qui est avec DIEU est bien meilleur, et dure toujours. Ne comprenez-vous pas ?

{Coran 29 : 64} Cette vie matérielle n’est rien de plus que vanité et jeu, tandis que la demeure de l’Au-delà est la vraie vie, si seulement ils savaient.

{Coran 30 :8} Pourquoi ne réfléchissent-ils pas sur eux-mêmes ? DIEU ne créa pas les cieux et la terre, et toute chose entre eux, que dans un but précis, et pour une durée de vie précise. Cependant, la plupart des gens, en ce qui concerne la rencontre avec leur Seigneur, sont mécréants.

{Coran 46 :3} Nous n’avons pas créé les cieux et la terre, et toute chose entre eux excepté dans un but précis, et pour une période limitée. Ceux qui ne croient pas sont totalement inconscients des avertissements qu’ils leur sont donnés.

{Coran 40 :19} Il est pleinement conscient de tout ce que les yeux ne peuvent pas voir, et tout ce que les esprits dissimulent.

Notons que cette théorie des formes se veut en continuité des théories Pythagoriciennes. Pour Pythagore : « les âmes sont liées au corps à titre de châtiment. Le corps est une prison dans laquelle la divinité les a jetées pour les punir, …. L’âme a le pouvoir de se purifier au cours du cycle de ses migrations et si elle le mérite, elle atteint le bonheur de la séparation d’avec le corps. »

Cet intérim dans ce corps physique, comme nous l’avons vu dans le précédent article, est soumis à des règles précises et chaque jours nous nous régénérons par le sommeil avec une chance supplémentaire à chaque réveil de parfaire à ce pourquoi nous avons été créé à l’origine : adorer et servir Dieu seul! Avec pour obstacle des diables qui nous guettent à chaque faux pas !

{Coran 39 :42} DIEU mets les âmes à mort lorsque vient la fin de leur vie, et au moment du sommeil également. Ainsi, Il reprend certains durant leur sommeil, tandis que d’autres sont autorisés à continuer à vivre la fin de leur intérim prédéterminé. Ceci devrait fournir une leçon pour les gens qui réfléchissent.

Mort et résurrection, Chaque jour :

{Coran 6 :60} Il est le Seul qui vous met à mort durant la nuit, et connaît même la plus petite de vos actions durant le jour. Il vous ressuscite chaque matin, jusqu’à ce que votre temps de vie soit accompli, puis à Lui est votre ultime retour. Il vous informera alors de tout ce que vous aviez fait.

{Coran 42 :44} Celui que DIEU égare ne trouvera jamais un autre seigneur, et tu verras de tels transgresseurs, lorsqu’ils verront le châtiment, disant, « Pouvons-nous avoir une autre chance ? »

La raison de notre existence.

{Coran 51:56} Je n’ai créé les djinns et les humains que pour M’adorer seul.

D’infernaux compagnons invisibles.

{Coran 43 : 36} Quiconque méprise le message du Plus Gracieux, nous nommons un diable pour être son constant compagnon.

Guérison et miséricorde.

{Coran 17 :82} Nous avons descendu dans le Coran une guérison et une miséricorde pour les croyants. Dans le même temps, il n’augmente que la méchanceté des transgresseurs.

Que Dieu nous bénisse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *