Avant d’entrer dans le vif du sujet, revenons sur la notion du mot arabe « al-grayb » abordé au précédent article et ajoutons quelques versets et explications.

Voyons quelques mentions de « Ceux qui croient en l’invisible (grayb) » et formulations apparentés dans la forme (qui croient en quelque chose de non vérifiable ou difficilement vérifiable) :

{Coran 14:27} DIEU renforce ceux qui croient en la parole prouvée, dans cette vie et dans l’Au-delà. Et DIEU égare les transgresseurs. Tout est en accord avec la volonté de DIEU.

… ceux qui croient en DIEU et au Jour Dernier. » {Coran 2:126, 2:232 & 9:18}

Les justes sont ceux qui croient en DIEU, au Jour Dernier, aux anges, à l’écriture sainte, et aux prophètes … {Coran 2:177}

… ceux qui croient en DIEU et en Ses messagers {Coran 4:152}

{Coran 6:92} Ceci aussi est une écriture bénite que nous avons révélée, confirmant les écritures saintes précédentes, que tu puisses prévenir la communauté la plus importante et toutes celles au alentour. Ceux qui croient en l’Au-delà croiront en ceci (l’écriture sainte), et observeront les Prières de Contact (Salat).

(parmi les choses invérifiables : )

{Coran 2 :213} Les gens étaient autrefois une seule communauté quand Dieu envoya les prophètes comme porteurs de la bonne nouvelle, aussi bien que comme avertisseurs. Il fit descendre avec eux l’Écriture, portant en elle la vérité, pour juger parmi les gens dans leurs disputes. Ironiquement, ceux qui reçurent l’Écriture furent ceux qui rejetèrent toute nouvelle Écriture, malgré les preuves évidentes qui leur ont été données. Ceci est dû à la jalousie de leur part. Dieu guide ceux qui croient en la vérité qui est contestée par tous les autres, conformément à Sa volonté. Dieu guide quiconque le veut dans un chemin droit.

Cependant il est souligné par exemple que la conformité du Coran avec les écritures précédentes dans son ensemble est vérifiable pour sa part :

{Coran 2:89} Quand est venu à eux cette écriture sainte de DIEU, et bien qu’elle soit en accord, et confirme ce qu’ils ont, et bien qu’autrefois ils aient prophétisé son arrivée quand ils parlaient aux mécréants, quand est venu à passer leur propre prophétie, ils n’y ont pas cru. La condamnation de DIEU afflige ainsi les mécréants.

(Lire jusqu’au verset 2:101)

{Coran 3:50} « Je confirme les écritures saintes précédentes –la Torah– et je révoque certaines interdictions imposées sur vous. Je viens à vous avec des preuves suffisantes de votre Seigneur. Donc, vous devrez observer DIEU,et m’obéir.»

{Coran 10:37} Ce Coran ne peut vraiment pas être écrit par un autre que DIEU. Il confirme tous les messages précédents, et fournit une écriture sainte pleinement détaillée. Il est infaillible, car il vient du Seigneur de l’univers.

Rappellons ici les conditions minimum pour le salut de toute âme selon le coran :

{Coran 5:69} Sûrement, ceux qui croient, ceux qui sont Juifs, les convertis, et les Chrétiens ; ceux d’entre eux qui (1ère condition) croient en DIEU et(2ème condition) croient au Jour Dernier, et(3ème condition) mènent une vie droite,n’ont rien à craindre, et ils ne seront pas affligés.

Un quatrième condition pour aller plus loin (récompense spécifique). Un verset mentionne les conditions pour atteindre la miséricorde de Dieu et souligne l’importance de la Zakat :

{Coran 7:156 & 157} « Et décrète pour nous la droiture dans ce monde et dans l’Au-delà. Nous nous sommes repentis à Toi. » Il dit : « Mon châtiment s’abat sur quiconque Je veux. Mais Ma miséricorde embrasse toutes choses. Cependant, Je la spécifierai pour ceux qui (1ère condition) mènent une vie droite, (2ème condition) donnent la charité obligatoire (Zakat), (3ème condition) croient en nos révélations et (4ème condition) suivent le messager, le prophète naïf, qu’ils retrouvent mentionné dans leur Torah et leur Évangile. Il les exhorte à être droits, leur interdit le mal, leur permet toutes les bonnes nourritures et interdit ce qui est mauvais, et les décharge des fardeaux et des chaînes qui leur ont été imposés. Ceux qui croient en lui, le respectent, le soutiennent et suivent la lumière qui est venue avec lui sont ceux qui réussissent. »

Soulignons aussi que notre crédibilité doit être testée. Un simple repentir ne suiffa pas, il doit être accompagné d’une réforme et d’actes prouvant ce repentir avant que ne survienne notre mort :

{Coran 2:160} Quant à ceux qui se repentent, se réforment, et proclament, Je les rachète. Je suis le Rédempteur, le Plus Miséricordieux.

{Coran 10:90 à 92} Nous avons délivré les Enfants d’Israël à travers la mer. Pharaon et ses troupes les poursuivirent, agressivement et coupablement. Quand la noyade devint une réalité pour lui, il dit, « Je crois qu’il n’y a de dieu que le Seul en qui les Enfants d’Israël ont cru ; je suis un soumis. » – « Trop tard ! Car tu t’es rebellé auparavant, et choisis d’être un transgresseur. (Preuve : Le corps de Pharaon préservé. « Aujourd’hui, nous préservons ton corps, pour faire de toi une leçon pour les générations futures. » Malheureusement, nombres de gens sont totalement inconscients de nos signes.)

Et ça va de soi, on ne doit pas user de la religion pour paraître crédible aux yeux des gens :

{Coran 2:224} N’assujettissez pas le nom de DIEU à vos jurements habituels, que vous puissiez apparaître justes, pieux, ou atteindre de la crédibilité parmi les gens. DIEU est l’Entendeur, le Clément.

Terminons avec le verset surement le plus parlant en ce qui concerne la relation entre foi et crédibilité :

{Coran 29:2} Est-ce que les gens pensent qu’il leur sera laissé dire, « Nous croyons, » sans être mis à l’épreuve ?

Dieu nous questionne aussi au sujet de notre crédibilité :

{Coran 61:2 & 3} O vous qui croyez, pourquoi dites-vous ce que vous ne faîtes pas ? Très abominable au regard de Dieu est que vous disiez ce que vous ne faites pas.

Ces versets montrent à quel point il est important de mettre en adéquation notre idéologie (et celle que l’on prône) avec nos applications.

Pourquoi insister à vouloir donner le conseil aux autres ? Alors que le prêche de la bonne parole n’est qu’une infime branche de la mise en application de notre idéologie. Le plus important étant de nous sauver à nous même. Hors, prêcher aux autres n’est qu’une petite partie de l’action à mener pour se racheter et non une finalité en soi.

{Coran 61:4} DIEU aime ceux qui combattent dans Sa cause unis en une colonne, comme les briques d’un mur.

Dieu complète cette affirmation en exigeant de nous une crédibilité par la solidarisation de notre communauté. Cette même communauté décrite au verset 3:110 comme équitable et impartiale :

{Coran 2:143} Nous avons fait de vous une communauté impartiale, que vous puissiez servir en tant que témoin parmi les gens.

{Coran 3:110} Vous êtes la meilleure communauté jamais élevée parmi les gens : vous préconisez la droiture et interdisez le mal, et vous croyez en DIEU. Si les suiveurs de l’écriture sainte croyaient, se serait mieux pour eux. Certains d’entre eux croient, mais la majorité d’entre eux sont méchants.

On notera une chose inhabituelle dans le verset 3:11250 de la part de Dieu. Il met le fait de croire en Dieu en seconde position alo25rs que généralement cela est mentionné en premier. Comme pour nous indiquer que croire en lui ça passe d’abord par le prouver , par le biais de ce principe même de « préconiser la droiture et interdire le mal ». Ce n’est certes que symbolique, mais certainement pas un hasard que l’ordre soit ainsi évoqué.

{Coran 2:100} N’est-il pas vrai que lorsqu’ils font un pacte et s’engagent à le tenir, certains d’entre eux à chaque fois l’ignorent ? En fait, la plupart d’entre eux ne croient pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *