Nous avons éclairci dans le précédent article ce qui est entendu par « idolâtrie (Chirk) » dans le Coran.

Avec l’argent et le matériel, comme idoles les plus récurrentes, on peut mentionner « ce bas monde » de manière générale :

{Coran 3:14} Parés pour les gens sont les plaisirs matériels, telles que les femmes, avoir des enfants, l’amoncellement d’or et d’argent, les chevaux entraînés, le bétail, et les récoltes. Ce sont les matières de ce monde. Une bien meilleure demeure est réservée chez DIEU.

{Coran 3:145} Personne ne meurt excepté par la volonté de DIEU, à un moment prédéterminé. Celui qui cherche les vanités de ce monde, nous lui donnons de ceci, et celui qui cherche les récompenses de l’Au-delà, nous le bénissons de cela. Nous récompensons ceux qui sont reconnaissants.

{Coran 3:185} Chaque personne goûte à la mort, puis vous recevez votre récompense au Jour de la Résurrection. Celui qui manque l’Enfer, de peu, et va au Paradis, a atteint un grand triomphe. La vie de ce monde n’est rien de plus qu’une illusion.

{Coran 4:134} Quiconque cherche les matières de ce monde devrait savoir que DIEU possède à la fois les matières de ce monde et l’Au-delà. DIEU est Entendeur, Voyant.

{Coran 9:38} O vous qui croyez, quand il vous est dit, « Mobilisez-vous dans la cause de DIEU, » pourquoi devenez-vous lourdement attachés à la terre ? Avez-vous choisi cette vie matérielle au lieu de l’Au-delà ? Les matières de ce monde, comparées à l’Au-delà, sont vaines.

{Coran 10:7} Ceux qui ne s’attendent pas à nous rencontrer, et sont préoccupés par cette vie matérielle, et sont contents avec elle, et refusent de tenir compte de nos preuves ;

Beaucoup de gens s’attacheront à cette vie présente et à ce bas monde, beaucoup plus qu’a Dieu et à l’éternité qu’Il nous promet dans son royaume si nous nous soumettons à Lui. Ils adoreront donc cette vie matérielle et s’en contenteront.

Et rappelez-vous le sujet d’un précédent article : cette vie n’est qu’un test en conséquence de notre péché originelle. Une matérialisation de notre moi métaphysique afin qu’il prenne conscience de ses erreurs, et utilise cette dernier chance pour se racheter. Il nous faut donc vivre cette vie de test tout en constatant l’idolâtrie ambiante et en témoignant des ravages de cette dernière.

Ce monde a été créé afin que nous obtenions des preuves physiques et que nous éprouvions ce que représentait réellement notre rébellion envers Dieu.

{Coran 21:111} « Pour tout ce que j’en sais, ce monde est un test pour vous, et un plaisir temporaire. »

Un test d’autant plus difficile qu’il nous faudra le surmonter, le vivre… car Dieu a interdit le suicide (4:29). Ainsi nous devons assumer les conséquences de notre péché originel et vivre en ce bas monde en supportant les conséquences de l’affront fait à Dieu, même après avoir ouvert les yeux sur l’idolâtrie qui y règne et tout le mal qui en résulte.

Enfin j’aimerai attirer notre attention sur le verset 18:109, car il est le sujet d’une réflexion à laquelle je me prête en ce moment, tout en restant dans le sujet de l’idolâtrie et du péché originel. Nous retrouvons d’ailleurs au verset 31:27 une parabole similaire.

{Coran 18:109} Dis, « Si l’océan était l’encre pour les paroles de mon Seigneur, l’océan s’épuiserait, avant que les paroles de mon Seigneur ne s’épuisent, même si vous doubliez l’approvisionnement en encre. »

{Coran 31:27} Si tous les arbres sur terre se transformaient en stylo-plume, et l’océan fournissait l’encre, augmenté de sept océans supplémentaires, les mots de DIEU ne s’épuiseraient pas. DIEU est Tout-Puissant, le Plus Sage.

Au travers de ces deux versets, Dieu nous informe et nous émerveille sur l’immensité de son savoir. En regard de cela, Il nous a fait parvenir un livre plutôt concis et nous le décrit comme complet, parfaitement détaillé :

{Coran 41:2} Une révélation du Plus Gracieux, le Plus Miséricordieux. 41 :3. Une écriture sainte dont les versets fournissent les détails complets, dans un Coran en arabe, pour les gens qui savent.

{Coran 6:114} Devrais-je chercher autre chose que DIEU en tant que source de loi, quand Il t’a révélé ce livre pleinement détaillé ? Ceux qui ont reçu l’écriture sainte reconnaissent que ceci a été révélé par Ton Seigneur, sincèrement. Tu ne devras pas avoir de doutes.

{Coran 7:52} Nous leur avons donné une écriture sainte qui est pleinement détaillée, avec le savoir, la guidance, et la miséricorde pour les gens qui croient.

{Coran 12:111} Dans leur histoire, il y a une leçon pour ceux qui possèdent l’intelligence. Ceci n’est pas un hadith fabriqué ; ceci (le Coran) confirme toutes les écritures saintes précédentes, fournit les détails de toute chose, et est une source et une miséricorde pour les gens qui croient.

{Coran 17:9} Ce Coran guide au meilleur chemin, et apporte la bonne nouvelle aux croyants qui mènent une vie droite, qu’ils ont mérité une grande récompense.

Le Coran contient donc tout ce dont nous avons besoin en terme de religion, de guidance, de source de loi… Et il est le seul guide de référence. Sortir de ce cadre, c’est s’exposer à se noyer dans l’océan de savoir mentionné aux versets 18:109 et 31:27 et que seul Dieu maîtrise.

Outrepasser cette limite en ces domaines nous exposerait à nouveau à notre arrogance et aux multiples pièges qui nous attendent en dehors du Coran :

{Coran 17:46} Nous plaçons un bouclier autour de leurs esprits, pour les empêcher de le comprendre, et une surdité dans leurs oreilles. Et quand tu prêches ton Seigneur, utilisant le Coran seul, ils s’enfuient avec aversion.
Aussi Satan est mentionné dans les écritures saintes comme ayant été jadis, avant sa chute, parmi les plus savants des anges. Ce savoir l’aurait enorgueillit et cela devrait aussi nous rappeler à la modestie.

Nous devrions aussi prendre exemple sur la modestie des anges face au savoir de Dieu lors de notre création et leur résignation à accepter seulement ce que Dieu leurs autorise comme savoir :

{Coran 2:31 à 33} Il enseigna à Adam tous les noms puis les présenta aux anges, disant, « Donnez-moi les noms de ceux-ci, si vous avez raison. » Ils dirent, « Que Tu sois glorifié, nous ne savons que ce que Tu nous as enseigné. Tu es l’Omniscient, le Plus Sage. ». Il dit, « O Adam, dit-leur leurs noms ». Il dit, « Ne vous avais-Je pas dit que je connais les secrets des cieux et de la terre ? Je sais ce que vous déclarez, et ce que vous dissimulez. »

Nous comprenons ici que le savoir et la connaissance peuvent devenir des idoles. À la fois pour ce qui est de l’orgueil qu’ils peuvent générer en nous, mais aussi dans les dogmes que nous pourrions créer et qui rivaliserai avec la sagesse et la simplicité du Coran qui est la seul source pour notre religion, notre foi et notre guidance. Il serait plus sage de s’en contenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *