Dans le précédent article (note revu et corrigé ici en juillet 2017) , nous avons vu que l’une des principales raisons (et même conséquences) de la désobéissance soulevée par le Coran, est de s’être livré à sa propre opinion. Cette opinion qui ne peut que s’alimenter de « suppositions » lorsque sa source est le rejet d’un commandement de Dieu (et du Coran) et qui ne peut conduire qu’au recul et à la confusion ; à l’opposé donc de la certitude à laquelle Dieu nous invite lorsque nous lui obéissons, que nous tendons vers ses principes et valeurs.

{Coran 6:116} Si vous obéissez (ployez) à la majorité des gens sur terre, ils vous dévieront du chemin de DIEU. Ils ne suivent que des conjectures ; ils devinent seulement.

Aussi nous pouvons constater qu’il y’a 2 sortes de certitude : La certitude dans le chemin de Dieu (la soumission) d’une part, et la certitude dans la négation de Dieu (le rejet) d’autre part.

{Coran 2:2 à 5} Cette écriture sainte est infaillible ; une source pour les justes ; qui croient en l’invisible, observent les Prières de Contact (Salat), et de nos provisions à leur égard, ils donnent en charité. Et ils croient en ce qui t’a été révélé, et en ce qui a été révélé avant toi,* et en ce qui concerne l’Au-delà, ils sont absolument certains. Ce sont ceux qui sont guidés par leur Seigneur ; ce sont les vainqueurs.

Les mécréants :

{Coran 7:30} Certain Il guida, tandis que d’autres ont été engagés vers l’égarement. Ils ont pris les diables comme leurs maîtres, au lieu de DIEU, pourtant ils croient qu’ils sont guidés.

{Coran 6:44} Lorsqu’ils ignorent ainsi le message qui leur est donné, nous leur ouvrons toutes les portes. Puis, juste au moment où ils se réjouissent, nous les punissons soudainement ; ils sont alors totalement abasourdis.

{Coran 3:178} Que les mécréants ne s’imaginent pas que nous les trompons pour leur bien. Nous les trompons que pour confirmer leur culpabilité. Ils ont encouru un châtiment humiliant.

{Coran 6:110} Nous contrôlons leurs esprits et leurs cœurs. Ainsi, parce que leur décision est de ne pas croire, nous les laissons dans leurs transgressions, avançant d’un pas maladroit.

{Coran 7:182} Quant à ceux qui rejettent nos révélations, nous les trompons sans que jamais ils ne le réalisent.

{Coran 40:4} Personne ne controverse contre les révélations de DIEU excepté ceux qui ne croient pas. Ne sois pas impressionné par leur apparente réussite.

Au milieu des deux, il y a les âmes « spirituellement déséquilibrées » qui font régulièrement les frais de leurs désobéissances. Ils jonglent constamment entre croyance/confiance en Dieu et désobéissance aux ordres et consignes. Ce sont parfois juste des croyants indécis, sceptiques, mais parfois des mécréants hypocrites ; difficile de savoir.

{Coran 5:61} Lorsque qu’ils viennent vers vous, ils disent, « Nous croyons, » même s’ils étaient plein d’incroyance quand ils sont entrés, et sont plein d’incroyance quand ils partent. DIEU est pleinement conscient de tout ce qu’ils dissimulent.

{Coran 26:47} Ils disent, « Nous croyons en DIEU et au messager, et nous obéissons », mais certain d’entre eux rechutent après cela. Ceux-ci ne sont pas croyants.

{Coran 2:88} Certains disaient, « Nos esprits sont indécis ! » Au lieu, c’est une malédiction de DIEU, en conséquence de leur incroyance, qui les empêche de croire, excepté quelques-uns d’entre eux.

{Coran 4:155} (Ils encoururent la condamnation) pour avoir violé leur engagement, rejeté les révélations de DIEU, tué les prophètes injustement, et pour avoir dit, « Nos esprits sont indécis ! » En fait, DIEU est le Seul qui scella leurs esprits, due leur incroyance, et c’est pourquoi ils échouent à croire, excepté rarement.

{Coran 14:9} N’avez-vous pas entendu parler de ceux qui vous ont précédés – le peuple de Noé, de 3Ad, de Thamud, et d’autres qui vinrent après eux, connu uniquement de DIEU ? Leurs messagers sont venus à eux avec de claires preuves, mais ils les ont traités avec mépris et dirent, « Nous ne croyons pas en ce avec quoi vous êtes envoyés. Nous sommes sceptiques au sujet de votre message ; plein de doute. »

{Coran 44:9} Vraiment, ils sont sceptiques, indifférents.
Les croyants, eux, sont « certain » au sujet des révélations de Dieu, ils commettent certes des erreurs mais se repentent et se réforme aussitôt, et ces erreurs les invite plutôt à redoubler d’effort et c’est ce qui les fait évoluer. Ainsi Dieu transforme leurs péchés et erreurs en bénédictions.

{Coran 2:160} Quant à ceux qui se repentent, se réforment, et proclament, Je les rachète. Je suis le Rédempteur, le Plus Miséricordieux.

{Coran 5:39} Si quelqu’un se repent après avoir commis ce crime, et se réforme, DIEU le rachètera. DIEU est Pardonneur, le Plus Sage.

{Coran 4:146} Seulement ceux qui se repentent, se réforment, tiennent solidement à DIEU, et consacrent leur religion absolument à DIEU seul, seront compté avec les croyants. DIEU bénira les croyants d’une grande récompense.

{Coran 16:119} Cependant, en ce qui concerne ceux qui tombent dans le péché par ignorance puis se repentent après cela et se réforment, votre Seigneur, après que cela est fait, est Pardonneur, le Plus Miséricordieux.

Quant aux non croyants, ils semblent sûr d’eux en apparence par la grâce de Dieu qui les aide à s’enfoncer encore plus dans leur mécréance pour avoir rejeté les commandement de leur Créateur. Plutôt que de se réformer, ils transforment dans leurs esprit des théories en fait. Car de toute évidence, ils ne pourrons jamais appuyer leurs théories en se basant seulement sur la parole de Dieu, le Coran. Ils ne font que conjecturer,  se séduire les uns les autres et mettre le doute (ou l’accroître) dans le cœur des sceptiques.

{Coran 3:99} Dis, « O suiveurs de l’écriture sainte, pourquoi repoussez-vous du chemin de DIEU ceux qui souhaitent croire, et cherchez à le déformer, même si vous êtes témoins ? » DIEU n’ignore rien de ce que vous faîtes.

Pour les sceptiques, ils son reconnaissables aux « mais… » qu’ils ajoutent systématiquement derrières des paroles claire de Dieu et de son messager. Ils reconnaissent tantôt la vérité des révélations de Dieu, mais ne peuvent s’empêcher d’ajouter un « mais », une sorte condition à leur foi… Et souvent cette condition tente de se baser sur une sorte de logique, au delà du Coran, au delà de la parole de Dieu.

En fait, ils ne font que « supposer » à nouveau :

{Coran 6:148} Les adorateurs d’idoles disent, « Si DIEU avait voulu, nous n’aurions pas pratiqué l’idolâtrie, ni nos parents, ni nous n’aurions rien interdit. » C’est ainsi que ceux d’avant ne croyaient pas, jusqu’à ce qu’ils encoururent notre châtiment. Dites, « avez-vous des connaissances prouvées que vous pouvez nous montrer ? Vous ne suivez que la conjecture; vous supposez seulement.»

{Coran 10:66} Absolument, à DIEU appartient tout le monde dans les cieux et tout le monde sur la terre. Ceux qui érigent des idoles à côté de DIEU ne suivent vraiment rien du tout. Ils s’imaginent seulement qu’ils suivent quelque chose. Ils devinent seulement.

Pour supprimer ces doutes, ces suppositions et ces hésitations, le seul moyen est de supprimer cette dualité en nous. Ce débat, ces discussions interminables, qui se produisent sans cesse dans nos têtes. Cette division incessante entre notre « Tête » et notre « Poitrine » ; entre notre « Logique » et nos « Aspirations ». Et cela ne peut se produire qu’avec la résolution ferme dans « l’obéissance en Dieu », le seul qui puisse permettre notre purification. Homogénéisons donc notre pensée !

Et nous l’avons vu dans un précédent article que cela passe par « la sincérité ». Car la sincérité (de par l’essence même de ce mot) doit se produire sans hésitation et sans dialogue interne : naturellement. Sinon ce n’est plus de la sincérité.

Et si nous ne pouvons négocier notre sincérité, nous pouvons au moins agir sur son développement naturel par la soumission et une mise en pratique dévouée à Dieu seul.

Nous pouvons, par exemple, nous éduquer et parfaire notre sincérité par la lecture quotidienne du Coran et la méditation constante sur les consignes de Dieu et en implorant sa guidance :

Seigneur permet nous donc d’atteindre la certitude en ce qui concerne l’Au-Delà, afin qu’elle guide chacune de nos décisions. Car tu es le plus Clément, le plus Miséricordieux.

{Coran 2:128} « Notre Seigneur, fais de nous Tes soumis, et fais de nos descendants une communauté qui soit Tes soumis. Enseignes-nous les rites de notre religion, et rachètes-nous. Tu es le Rédempteur, le Plus Miséricordieux.

« Notre Seigneur, accordes-nous la droiture dans ce monde, et la droiture dans l’Au-delà et épargne-nous le châtiment de l’Enfer. » {2:201}

« Notre Seigneur, accordes-nous la constance, renforces nos pas, et soutiens-nous contre les gens qui ne croient pas. » {2:250}

« Notre Seigneur, pardonnes-nous pour nos péchés, et nos transgressions, renforces nos pas, et accordes-nous la victoire sur les mécréants. » {3;147}

{Coran 3:193} « Notre Seigneur, nous avons entendu un appel appelant à la foi et proclamant : « Vous devrez croire en votre Seigneur, » et nous avons cru. Notre Seigneur, pardonne nos transgressions, fais-nous grâce de nos péchés, et laisses-nous mourir en tant que vertueux croyants. 194. « Notre Seigneur, couvres-nous des bénédictions que Tu nous as promis à travers Tes messagers, et ne nous abandonne pas au Jour de la Résurrection. Tu ne romps jamais une promesse. »

{Coran 3:8} « Notre Seigneur, ne laisse pas nos cœurs faiblir, maintenant que tu nous as guidés. Couvres-nous de Ta miséricorde ; Tu es l’Accordeur.

« Notre Seigneur, nous avons confiance en Toi, et à Toi nous nous soumettons; à Toi est la destinée finale. {60:4}

13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *