Reconquérir le statut de « Moumine » perdu lors du péché originel.

Je reviens à nouveau sur le sujet du précédent article afin de clarifier un peu certains points suite à quelques remarques qui m’ont été faite. Un Frère, qui me soulignait une contradiction entre les deux titres des deux précédents articles.

Il s’agit probablement d’une mauvaise explication de ma part, d’où la nécessité d’y revenir… Et je vais faire d’une pierre deux coups car je comptai aborder justement aujourd’hui le sujet de la théorie d’abrogation de versets émise par le monde sunnite. Et on verra que les sujets se rejoignent en ce qui concerne la « compréhension ».

Si mes deux articles semblaient contradictoires, c’est dû à ce phénomène d’interactivité entre « soumission » et « foi » que j’ai souligné justement précédemment et que l’on pourrait comparer d’ailleurs au « Caducée d’Hermes ». (nota : revoir au besoin le sujet du 23 juillet 2010)

Les titres étaient « de la soumission vers la foi » puis « la soumission doit être le fruit de la foi » et ce doit être compris dans ce sens :

La soumission est le fruit de notre foi, et en consommant ce fruit (les bénéfice de la soumission) produit par notre foi, cette dernière se régénère et notre âme augmente… Bien sûr ce n’est là qu’une image !

En gros, sans foi il n’y a pas de « réelle » soumission… tout démarre certes d’une foi initiale mais qui doit être prouvée, ou éprouvée :

{Coran 29 :2 & 3} Est-ce que les gens pensent qu’il leur sera laissé dire, « Nous croyons, » sans être mis à l’épreuve? Nous avons testé ceux qui les ont précédés, car DIEU doit distinguer ceux qui sont véridiques, et Il doit exposer les menteurs.

Mais la soumission ne fait pas que prouver la foi, c’est du même coup un ensemble de pratiques qui tend à renforcer cette foi… d’où la recommandation sans cesse présente dans le Coran que nous soyons endurant !

{Coran 3 :200} Oh vous qui croyez, vous devrez être constants, vous devrez persévérer, vous devrez être unis, vous devrez observer DIEU, que vous puissiez réussir.

La constance de notre pratique sera de toute évidence mise à l’épreuve !
Et souvenez-vous de tous les sujets abordés ces dernières semaines car ils se complètent.

Ainsi ce qui peut paraître contradictoire n’est parfois que le fait de l’interaction : rappelez vous le dilemme « Vous devez croire en Dieu… Mais vous ne croirez que si Dieu veut » . Bien que ça puisse paraitre en contradiction cela n’est nullement le cas! Dans notre ascension vers la foi, il y a interaction constante entre notre volonté et celle de Dieu

On a le même dilemme avec la notion de « destiné », et pareillement concernant « l’omniscience divine » etc… des notions difficiles à comprendre et qui produisent parfois des versets qui nous semble au premier abord contradictoires mais qui ne le sont nullement… bien au contraire !

Et la chose se complique surtout dans la traduction en Français, où le mot Croyant à perdu son essence originelle et ne veut presque plus rien dire.

J’ai lu récemment un texte où l’auteur remplace pertinemment le mot « Croyant » par « ceux qui portent la foi »… Et bien que je sois d’accord avec lui sur ce principe (j’adhère à 100% même) le seul point sur lequel je reste sceptique c’est sur l’effet qu’il prétend que ça puisse avoir sur la traduction des versets 49:14 et 49:15.

{Coran 49:14} Les Arabes disent : « Nous sommes porteur de la Foi ! » Dis-leur : « Vous n’avez pas porté la Foi ! » Bien au contraire, ce que vous devriez dire est : « Nous nous soumettons (à La volonté Divine) ! », jusqu’à ce que ce serment solennel prenne vie dans vos cœurs. » Et si vous obéissez à DIEU et à SON Messager, IL ne laissera aucune de vos œuvres se perdre. Car DIEU est Le Plus Indulgent ,Le Plus Miséricordieux.

{Coran 49:15} Seul les véritables porteurs de la Foi sont ceux qui portent la foi en DIEU et en SON Messager et acquièrent l’état d’absolue certitude (en La Suprême Autorité Divine). Ils luttent au moyen de leurs biens et de leur personne pour la Cause de DIEU. Ceux sont eux les véridiques.

Nota : observez que le verset termine par « …Ils luttent au moyen de leurs biens et de leur personne… » qui est à nouveau de la soumission… on jongle perpétuellement entre l’un et l’autre.

En fait peu importe la traduction ça ne change rien ! Dieu nous livre dans le verset 49 :15 la définition des vrais Croyants (Moumine) : ce sont « ceux qui ont foi en DIEU et en Son Message et acquièrent l’état d’absolue certitude ».

Et de ce fait, être Croyant est bien au-delà d’être soumis !

Ce que Dieu semble faire dans le verset juste avant (le 49:14) c’est de nous interdire de nous auto-proclamer Croyant. Et ça se comprend !

Rappelez vous le sujet de l’article du 6 Août (nous sommes tous coupable ! )… Nous avions vu la raison de notre présence ici sur terre : Nous avons trahi Dieu par le passé. Et donc il n’est pas d’actualité de s’autoproclamer « je suis croyant » (revoir verset 29 :2), il faut le prouver. Et il nous est demandé de le prouver en nous soumettant à Dieu, et de mourir en tant que soumis à Dieu. Il incombe à Dieu et à Dieu seul de nous rendre notre titre de « Moumine »…

Car au final la notion de soumission (qui implique un effort pour appliquer les commandements) disparaîtra et il ne restera que la foi… la vrai foi… Car qui possédera la foi, ne fera normalement jamais d’effort à se soumettre, cela ira de soit, et deviendra un comportement naturel !

Cet article afin qu’il ne subsiste aucun doute sur une quelconque incompréhension qui serait lié à la traduction… ainsi ce qu’Allah a dit est clair… au delà de toute traduction…. Le statut de « Moumine » est la finalité, et l’état de « Mouslim » le moyen transitoire pour y parvenir. Et on peut effectivement comparer ça au caducée d’Hermes surtout durant cette vie ici bas, car la foi s’acquiert graduellement, morceaux par morceaux, en passant par des étapes de soumissions ponctuelles répétées.

Enfin vous remarquerez aussi que le terme précieux de « Moumine » est très peu employé dans le Coran, et en général c’est dans des versets qui servent à dépeindre les qualités (traits) des « Moumines» (ceux qui ont atteint la certitude, « El-Yaquine »).

Au lieu de cela, Dieu utilise quasiment tout le temps l’expression « Ya’ayouha aladzina Amanou » qui veut dire littéralement « Oh, avis à ceux qui ont crû (ou :ont eu la foi) … » et qui peut se comprendre aussi en « Oh, avis à ceux qui croient (ou :ont la foi)… »

On pourrait croire qu’il s’agit de la même chose, mais non ! Jamais Dieu ne dit « Ya’ayouha El-Mouminoune »… qui voudrait dire « Oh vous les véritable Croyant qui avaient atteint la certitude (Moumine)» , si on s’en réfère à la définition que Dieu lui même nous livre au verset 49 :15.

{Coran 9 :112} Ils sont ceux qui se repentent, ceux qui adorent, ceux qui prient, ceux qui méditent, ceux qui s’inclinent et se prosternent, ceux qui préconisent la droiture et interdisent le mal, et les gardiens des lois de DIEU. Donnes la bonne nouvelle à de tels croyants.

Début de la sourate El-Mouminnoue à lire et relire… encore et encore.. sans cesse :

{Coran 23 :1 à 10} Couronnée de succès vraiment sont les Moumine (croyants) ; qui sont révérencieux durant leurs Prières de Contact (Salat). Et évitent les vaines discussions. Et ils donnent leur charité obligatoire (Zakat). Et ils maintiennent leur chasteté. Uniquement avec leurs conjoints, ou ceux(lles) qui sont légitimement leurs, ils ont des relations sexuelles ;ils n’ont pas à être blâmé. Ceux qui transgressent ces limites sont les transgresseurs. Quand il leur est confié un dépôt, aussi bien que des accords qu’ils font, ils sont dignes de confiance. Et ils observent leurs Prières de Contact (Salat) régulièrement. Tels sont les héritiers. 23 :11. Ils hériteront du Paradis (Firdaws), dans lequel ils demeurent pour toujours.

Voir aussi les versets 8:2 à 8:4 :

{Coran 8:2 à 4} Les vrais croyants sont ceux dont le coeur tremble quand le nom de DIEU est mentionné, et quand Ses révélations leur sont récitées, leur foi est renforcée, et ils ont confiance en leur Seigneur. Ils observent les Prières de Contact (Salat), et de nos provisions à leur égard, ils donnent en charité. Tels sont les vrais croyants. Ils atteignent des hauts rangs chez leur Seigneur, aussi bien que le pardon et de généreuse provision.

(Nota sur les versets 23:11 et 8:4 : Un rapprochement semble être fait ici entre le terme Firdaws et le paradis haut)

Dieu nous dit à plusieurs reprise qu’il nous faut mourir soumis, et Abraham conseilla à ses enfants de ne mourir qu’en étant complètement soumis (à Dieu)… La soumission se manifeste au minimum par des actes tel le repentir, l’invocation, la prière … bien au-delà de la simple attestation de foi qu’il n’y a qu’un seul Dieu unique sans associé.
Il faut donc accomplir des actes de soumission avant qu’il ne soit trop tard.

Dieu nous donne un magnifique exemple à travers le couple de Fir3awn. Alors que Fir3awn invoqua Dieu en attestant qu’il n’y avait qu’un seul Dieu, face à la mort, et en s’auto-proclamant soumis, Dieu n’accepta pas son repentir (10:90)… par contre il accepta le repentir de sa femme qui elle ne se proclama pas soumise mais fît acte de soumission et de repentir en invoquant la miséricorde de Dieu (66 :11).

{Coran 10 :90} Nous avons délivré les Enfants d’Israël à travers la mer. Fir3awn et ses troupes les poursuivirent, agressivement et coupablement. Quand la noyade devint une réalité pour lui, il dit, « Je crois qu’il n’y a de dieu que le Seul en qui les Enfants d’Israël ont cru ; je suis un soumis. »

{Coran 66 :11} Et DIEU cite comme exemple, pour ceux qui ont cru, la femme de Fir3awn. Elle dit, « Mon Seigneur, construis-moi une maison chez Toi au Paradis, et sauves-moi de Pharaon et de ses oeuvres ; sauves-moi de ces gens qui transgressent. »

Étonnant, n’est-il pas ?… Mais rappelez-vous le verset 29 :2 : Est-ce que les gens pensent qu’il leur sera laissé dire, « Nous croyons, » sans être mis à l’épreuve?

Enfin les choses devraient paraître plus claire désormais et nous pouvons peut-être résumer ainsi :

La foi (El-Iman) et la soumission (El-Islam) sont en interaction perpétuelle pour nous faire atteindre la certitude (El-Yaquine) et reconquérir notre ultime statut de « Moumine ». Statut que nous avons bêtement perdu lors du péché originel.

Mais il reste vrai qu’en ce qui nous concerne en ce bas monde, c’est la soumission qui reste le plus important pour nous à l’heure actuelle, car c’est uniquement au travers de cette soumission que nous redeviendrons de vrai Croyants en Dieu, et que nous prouverons notre réelle envie de réintégrer le parti de Dieu !

{Coran 51 : 56} Je n’ai créé les djinns et les humains que pour qu’ils me servent à moi seul.

{Coran 58 : 22} Tu ne trouveras pas de gens qui croient en DIEU et au Jour Dernier se lier d’amitié avec ceux qui s’opposent à DIEU et à Son messager, même s’ils étaient leurs parents, ou leurs enfants, ou leurs frères et soeurs, ou leur tribu. Pour ceux-ci, Il a décrété la foi dans leurs coeurs, et les soutient avec Son inspiration, et les admet dans des jardins où coulent des ruisseaux dans lesquels ils demeurent pour toujours. DIEU est content avec eux, et ils sont contents avec Lui. Ce sont le parti de DIEU. Le plus assurément le parti de DIEU sont les vainqueurs.

Je précise qu’il ne s’agit là que d’un point de vue issue d’une longue méditation sur l’ensemble des versets coraniques, et non pas d’une vérité immuable. Juste des arguments qui me semblent combler certains trous dans notre compréhension de ce sujet.

Rabana atina hikmatan wa fasla-L-Khritab
« Seigneur donnes-nous la sagesse et une bonne logique… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *