Craindre puis être rassuré par Dieu.

La semaine dernière nous avons abordé le sujet de Satan et ses serviteurs, puis nous avons conclu que nous ne devions nullement les craindre si ce n’est à travers Dieu.

Ce qu’il faut comprendre par là, c’est de craindre d’être délaissé par Dieu suite à notre comportement et de ce fait être exposé aux Diables et aux mauvais Djinns.

Mais Dieu a promis le bonheur aux croyants dans cette vie et l’au-delà. Et le bonheur ce n’est certainement pas de vivre perpétuellement dans la crainte.

C’est pour cela que nous avons le Coran, un livre merveilleusement conçu, et dont la lecture régulière aura un effet de thermostat, de régulateur. Tantôt nous rappelant à la crainte, et nous ramenant à nos obligations élémentaires que nous avons parfois tendance à oublier (voir à ce sujet l’article du 1er aout sur l’etymologie du mot « nass »). Tantôt nous rassurant par de bonnes paroles, d’espoirs, d’encouragements, d’allégories du paradis, etc…

Le meilleur Hadith.

{Coran 39:23} DIEU a révélé en-ceci le meilleur Hadith ; un livre qui est cohérent, et signale les deux chemins (vers le Paradis et l’Enfer). Les peaux de ceux qui révèrent leur Seigneur frémissent de ceci, puis leurs peaux et leurs cœurs s’adoucissent par le message de DIEU. Telle est la guidance de DIEU ; Il l’accorde sur celui qui veut (être guidé). Quant à ceux qui sont égarés par DIEU, rien ne peut les guider.

Ainsi nous devons croire ! Mais nous ne croirons que si Dieu le permet !

D’où la nécessité de cultiver notre sincérité et nourrir notre âme de bonnes œuvres. Sans quoi nous sombrerions dans la malédiction. Malédiction qui nous rendrait incapable de voir la vérité, ni de jouir des signes du Créateur :

Les mécréants bloqués.

{Coran 10:100} Aucune âme ne peut croire excepté par la volonté de DIEU. Car Il place une malédiction sur ceux qui refusent de comprendre.10 :101. Dis, « Regardez tous les signes dans les cieux et la terre. » Toutes les preuves et tous les signes ne peuvent jamais aider les gens qui ont décidé de ne pas croire.

Face à cela, Dieu nous donne la meilleur réplique en adéquation avec le respect de la liberté que Dieu à lui-même conféré de « croire » ou « ne pas croire ». (Rappel : comme nous le précisions la semaine dernière, il est un signe caractéristique de la mauvaise influence de l’égo : de ne pas aimer cette liberté que Dieu a décrété) :

{Coran 10:102} Peuvent-ils s’attendre à autre chose que le destin de leurs congénères dans le passé ? Dis, « Attendez juste, et, comme vous, je vais attendre également. »

La victoire garantie.

{Coran 10:103} Nous sauvons en fin de compte nos messagers et ceux qui croient. C’est notre loi immuable que nous sauvons les croyants.

Ici, Dieu termine en évoquant sa loi immuable que les croyants seront sauvés ! Il ne précise pas « bons croyants », ni « vrais croyants », car en ce qui les concernent il n’existe qu’une catégorie de croyants « ceux qui ont confiance absolue en Dieu ».

D’ailleurs, à fin de distinction et comme nous l’avons déjà vu, lorsqu’il est fait mention de soi-disant « croyants » qui sont voués à l’enfer, le Coran utilise plutôt, la plupart du temps, l’expression « ladina amanou » qui veut dire « ceux qui ont crû » (où ceux qui croient ») … comme nous le verrons plus loin au verset 12 :106.

Croyons donc en Dieu seul et accordons lui notre entière confiance :

{Coran 10:105} Il m’a été commandé : « Restes consacré à la religion du monothéisme ; tu ne devras pas pratiquer l’adoration d’idole. 10 :106. « Tu ne devras pas adorer à côté de DIEU ce qui ne possède pas le pouvoir de te faire du bien ou de te faire du tort. Si tu le fais, tu seras un transgresseur. »

Afin de bénéficier de sa bénédiction, et ainsi se préserver des démons et de leurs œuvres :

{Coran 10:107} Si DIEU te touche avec une difficulté, personne ne peut t’en libérer excepté Lui. Et quand Il te bénit, aucune force ne peut empêcher Sa grâce. Il l’accorde sur celui qu’Il choisit parmi Ses serviteurs. Il est Pardonneur, le Plus Miséricordieux.

Nous serons certes chagrinés de constater quotidiennement que la plupart des gens que nous connaissons dans cette vie, y compris beaucoup de nos proches, ne croient pas. Et lorsqu’ils reconnaissent l’existence de Dieu, ils ne lui accordent pas leur entière confiance et forgent des égaux à Dieu :

La majorité des gens ne croient pas.

{Coran 12:103 à 105}. La plupart des gens, quoi que tu fasses, ne croiront pas. Tu n’es pas entrain de leur demander de l’argent ; tu délivres simplement ce rappel pour tous les gens . Tant de preuves dans les cieux et la terre leur ont été données, mais ils passent près d’elles, avec indifférence !

La majorité des croyants sont destinés à l’Enfer.

{Coran 12:106} La majorité de ceux qui croient en DIEU ne le font pas sans commettre l’adoration d’idole.

La suite est particulièrement intéressante :

{Coran 12:107} Sont-ils garantie qu’un châtiment accablant venant de DIEU ne les frappera pas, ou que l’Heure ne viendra pas à eux soudainement, lorsqu’ils s’y attendent le moins ?

Nous savons que toutes les religions dites « monothéistes », y compris l’islam, sont infestés de prophéties diverses entachées de superstitions et d’innovations religieuses… en croyant en ces diverses prophéties, et en les attendant, leurs adeptes seront pris de surprise par la venue de l’heure (que ce soit le petit Qiyamah –mort-, ou le grand -fin du monde-) . De plus la plupart se croient élus de Dieu à l’instar des autres être humains !

{Coran 12:108} Dis, « Ceci est mon chemin : j’invite à DIEU, sur la base d’une preuve claire, et ceux qui me suivent également. Que DIEU sois glorifié. Je ne suis pas un adorateur d’idole. »

Remettons les pendules à l’heure pour ceux qui idéalise les messagers, ou se font une idée surréaliste du terme « messager » :

{Coran 12 :109} Nous n’avons envoyé avant toi que des hommes que nous avons inspirés, choisi à partir de gens des différentes communautés. N’ont-ils pas parcouru la terre et vu les conséquences pour ceux qui les ont précédés ? La demeure de l’Au-delà est bien mieux pour ceux qui mènent une vie droite. Voudriez-vous comprendre alors ?

Ayons confiance… et ne désespérons jamais de la miséricorde de Dieu:

La victoire, en fin de compte, appartient aux croyants.

{Coran 12:110} Juste au moment où les messagers désespèrent, et pensent qu’ils avaient été rejetés, notre victoire vient à eux. Nous sauvons alors qui nous choisissons, alors que notre châtiment pour le coupable est inévitable.

Et revenons vers le Coran systématiquement pour entretenir cette foi/ confiance en Dieu :

Le Coran est tout ce dont nous avons besoins.

{Coran 12:111} Dans leur histoire, il y a une leçon pour ceux qui possèdent l’intelligence. Ceci n’est pas un hadith fabriqué ; ceci (le Coran) confirme toutes les écritures saintes précédentes, fournit les détails de toute chose, et est une source et une miséricorde pour les gens qui croient.

Les bonnes actions, les bonnes pratiques, et surtout l’endurance nous conduiront à saisir l29on de Dieu :

{Coran 41:33 à 35} Qui peut prononcer de meilleures paroles que celui qui invite à DIEU, oeuvre à la droiture, et dit, « Je suis un soumis. » ? N’est pas égal la bonne réponse et la mauvaise réponse. Vous devrez recourir à la réponse la plus bienveillante. Ainsi, celui qui était votre ennemi, peut devenir votre meilleur ami. Personne ne peut atteindre ceci excepté ceux qui persévèrent. Personne ne peut atteindre ceci excepté ceux qui sont extrêmement chanceux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *