Etude

Apprendre le Coran.

Apprendre le Coran est un devoir pour tout musulman. Et Satan a œuvré pendant quatorze siècles, et ses apôtres œuvrent encore aujourd’hui, à nous décourager de remplir ce devoir. Et pour cause : Une bonne connaissance du Coran neutralise peu à peu toute possibilité d’intervention de Satan et de ses suppôts.

Comme nous l’avons vu dernièrement, Satan ne peut rien contre nous si nous nous engageons au côté de Dieu, et que nous luttons pour ne rien laisser s’interposer entre nous et notre créateur ! Et nous ne laisserons plus jamais, Inch’Allah, quoique ce soit ou qui que se soit nous éloigner de Dieu !

Mais revenons-en à notre devoir : Nous devons apprendre le Coran. Continuer la lecture

1er verset :

{Coran 1:1} Au nom de DIEU, Source de la Miséricorde, le Plus Miséricordieux.

Nous voyons ici que le Coran commence par « bismilah », qui est la formule que nous emploierons pour bénir toute chose et toute action. Notamment tout ce que nous mangeons :

{Coran 73 :8} Tu devras commémorer le nom de ton Seigneur, pour avancer toujours plus près de Lui.

{Coran 6 :121} Ne mangez pas de ce sur quoi le nom de DIEU n’a pas été mentionné, car ceci est une abomination.Les diables inspirent à leur alliés de se disputer avec vous ; si vous leur obéissez, vous serez des adorateurs d’idole.

Voir aussi versets :  5 :4, 6 :118, 6 :119, 6 :138, sur l’obligation de dire « bismilah » (Au nom de Dieu) avant de manger…  et 2 :224, 5 :89, sur le fait de ne pas prendre le nom de Dieu en vain.

On peut noter une chose intéressante, c’est que Dieu démarra aussi la révélation du Coran avec cette notion, car le premier verset révélé fût :

{Coran 96 :1} Lis, au nom de ton Seigneur, qui créa. …

Avec l’ordre « Iqra » qui veut à la fois dire lire et aussi apprendre.

La suite du verset évoque les attributs de Dieu et cite les deux attributs surement les plus importants pour nous, car c’est par sa miséricorde qu’il nous est donné une chance de nous racheter. Et heureusement pour nous qu’Il est plus enclin à la miséricorde qu’a la colère. Continuer la lecture

Conseil lecture :